Fermer le menu

  Podcast

Reportages Vivre FM

Quand le tennis s'adapte aux jeunes handicapés psychiques

2 mai 2019 à 07:25

A l’initiative du Comité de tennis de Paris, plus d’une centaine de jeunes, membres de divers clubs de la capitale et de sa proche banlieue, ont participé à une journée tennis adapté.

En ce mardi 2 avril 2019, ce sont près de 119 jeunes d’âges divers qui se sont rassemblés sur les 8 courts du site sportif des Lilas, aux portes de Paris. A part leur passion pour le tennis, ils ont également comme point commun d’être en situation de handicap psychique, quel qu’il soit. Aujourd’hui, ils participent à une journée tennis adapté organisée par le comité de tennis de Paris, Il s’agit du plus grand événement de ce type mis en place par le comité,

« C’est notre deuxième événement, et on essaie d’en faire au moins un par ans, » déclare Jean-Luc Barrière, président du comité de tennis de Paris. « On avait fait une journée au jardin du Luxembourg il y a quelques années, mais s’était sur un ou deux courts seulement. Et trois ans après, on est sur huit cours avec plus de 200 personnes, c’est dire l’importance d’une telle action, après tout, tout le monde a le droit à un enseignement de qualité.  »

"Jouer en étant des enfants comme les autres"

Sur le terrain, la plupart des jeunes s’en donnent à cœur joie en maniant leur raquette, sur des petites épreuves comme marquer un but avec un ballon de foot grâce à une raquette, viser une cible avec la balle, ou des exercices de course. Les plus confirmés font aussi des matchs, bien sûr, mais bien encadrés par l’équipe d’entraîneurs, car le tennis adapté, comme son nom l’indique, nécessite quelques petites précautions. « On utilise un matériel adapté à ces jeunes là, dans le sens où on a des balles qui rebondissent moins par exemple, » explique Bénédicte Vitse-Boyé, entraîneuse spécialisée dans le sport adapté. « On trouve aussi des exercices très ludiques pour les amuser, pour ceux qui jouent mieux, on a évidement créé des petits matchs, comme ça, lorsqu’il rentre dans leurs familles, ils peuvent jouer avec leurs autres frères et sœurs en étant des enfants comme les autres »

Des difficultés persistantes dans l'accès aux sports

A l’heure actuelle, Il est pourtant toujours compliqué de pratiquer les disciplines sportives quand on est en situation de handicap, car cela nécessite de trouver un club qui propose une pratique adaptée, et tous ne sont pas en mesure de le faire. Quand aux clubs qui remplissent cette condition, ils peuvent se trouver loin des domiciles des apprentis sportifs, ce qui a tendance à décourager ces derniers à poursuivre leur passion. C’est pourquoi le Comité de Paris de tennis à l’attention de continuer sa promotion du sport adapté, avec l’organisation d’autres journées qui pourraient accueillir encore plus de monde, mais dans ce cas, il faudra sûrement investir un lieu encore plus imposant, car le centre sportif des Lilas risquerait de paraître bien petit face au nombre croissant de participants.

A écouter également

Le 8 Assure : l'escalade à portée de mains !
Le Handisport et le sport Adapté à l'honneur dans le Vercors
Comment se remettre au sport quand on est handicapé? Les conseils d'un coach spécialisé!

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association ASEI Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Cuisine Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Enfant Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Fêtes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Klesia Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Lyon Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé