Fermer le menu

  Podcast

L'info différente

L’escrime fauteuil, une discipline handisport qui permet de développer son agilité

7 févr. 2019 à 07:18

La Semaine olympique et paralympique se déroule dans toute la France depuis le 4 février. Parmi les disciplines paralympiques, on trouve une déclinaison de l’escrime dans laquelle deux combattants s’affrontent sur des fauteuils roulants fixés au sol. Faïza Reny nous présente ce sport qu’elle pratique depuis un an au sein du club Les Mousquetaires du Val d’Europe.

En escrime fauteuil, deux adversaires s’affrontent. Chaque fauteuil est fixé au sol sur un support appelé handifix. La distance qui sépare les deux escrimeurs est déterminée par celui qui possède le bras le plus court, pour ne léser personne.

Plusieurs catégories ont été créée en escrime fauteuil pour tenir compte des capacités de mouvement des sportifs. A pour les escrimeurs qui ont un bon équilibre du tronc. La catégorie B pour ceux qui n’ont pas d’abdominaux et la C pour les escrimeurs tétraplégiques, qui ont un handicap moteur aux membres supérieurs.

Attaque, parade et riposte

L’arme utilisée est également déterminante. Au fleuret, on ne peut toucher l’adversaire qu’avec la pointe au tronc, mais ni à la tête si aux bras. A l’épée, on marque en touchant avec la pointe la partie du corps au-dessus des hanches. Au sabre, on porte un coup au dessus de la hanche mais avec la pointe et le tranchant. Chaque escrimeur choisit ses spécialités. Par exemple Faiza Reny nous explique qu’elle est fleurettiste et épéiste mais pas sabreuse.

Il existe une subtilité supplémentaire. Le fleuret et le sabre sont considérés comme des armes conventionnelles, dans ce cas l’attaqué peut repousser une attaque et riposter. A l’inverse, à l’épée, le premier qui touche l’autre marque le point, s’il échoue on recommence. Au fleuret et au sabre, l’échange peut être plus complexe. Ici l’escrimeur peut parer un coup en se servant de sa lame, repousser son adversaire et marquer à son tour. Ce sport permet d’exercer son sens de l’observation, l’adresse et la stratégie.

De nombreux clubs

Faïza Reny l’escrime fauteuil depuis un an, son handicap est liée à la sclérose en plaque, une maladie qui se traduit chez elle par un périmètre de marche limitée, ce qui l’amène à être parfois en fauteuil. L’escrimeuse s’entraîne à la section handisport des Mousquetaires du Val d’Europe, un club basé à Bailly-Romainvilliers en Seine-et-Marne.

En Île-de-France près de vingt structures proposent de pratiquer l’escrime fauteuil, et une douzaine en Auvergne-Rhône-Alpes. Il faut préciser que certains relèvent de la fédération d’escrime qui a créé des sections handisport dans ses clubs ou carrément des associations liées à la fédération handisport. On peut trouver les adresses des associations sur Escrime-Handisport.org.

Photo : Jeux olympiques 2012 Alim ©G-Picout Fédération française handisport Flickr.com

Sur le même thème

Comment se remettre au sport quand on est handicapé ? Les conseil des coach spécialisé !

Lumière sur une discpline encore trop méconnue :  le football fauteuil

Pourquoi le rugby fauteuil se pratique-t-il avec un ballon de volley sur un terrain de basket ?

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association ASEI Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Cuisine Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Enfant Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Fêtes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Klesia Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Lyon Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé