Fermer le menu

  Podcast

Reportages Vivre FM

Un bactério bus a sillonné l'Europe, pour alerter sur la surconsommation d'antibiotiques

4 déc. 2018 à 10:36

Les bactéries se développent pour s’adapter aux antibiotiques. Ce phénomène pose la question de la surconsommation de ce type de médicaments. L’antibiorésistance est à l’origine de 12 500 décès par ans dans notre pays. Pour informer le public sur ce problème de santé, le groupe Pfizer a mis en place un Bactério Bus, qui a sillonné l'Europe. De passage à Paris à la mi-novembre, Yohann Bredow s’y est rendu pour échanger avec des spécialistes des bactéries.

Prendre un antibiotique n’est pas sans conséquences pour notre santé. « C’est une erreur. Un parce que ça ne sert à rien. Deux parce que l’antibiotique servira quand même à inciter les bactéries à devenir résistantes », explique Bruno Valtier, directeur médical à Pfizer. Une bactérie met 20 minutes à se multiplier pour pouvoir se propager ensuite dans l’organisme. En revanche il faut 10 ans pour mettre au point un antibiotique. Entre la multiplication des bactéries et le développement d’antibiotiques, le combat est donc inégal, surtout qu’un individu peut attraper une bactérie résistante si elle entre en contact rapproché avec une personne porteuse.

Des bactéries difficiles à combattre

La nourriture est l’un des vecteurs de transmission de bactéries devenues résistantes. Un touriste de retour d’Inde a ainsi 75 % de chances d’être contaminé. Dans ce genre de situations, il ne suffit plus de faire avaler une seule dose d’antibiotique au patient, il faudra avoir recours à la perfusion et parfois administrer deux antibiotiques. « C’est tout le problème de l’antibiorésistance Cela rend les traitements plus difficile, plus compliqués et avec des risques d’échecs », prévient Pierre Tattevin, président de la société de pathologie infectieuse de Rennes et professeur au CHU de Rennes. Plusieurs pistes sont à l’étude pour se passer des antibiotiques. La solution la plus prometteuse consisterait à utiliser des virus capables de s’attaquer aux bactéries que l’on souhaite éliminer. Mais injecter un virus, c'est-à-dire un organisme vivant à un patient présente des risques. Les conditions de sécurité ne sont pas encore remplies pour que cette méthode soit mise sur le marché à court terme.

Une seule solution, sensibiliser

En attendant, certains laboratoires continuent à développer de nouveaux antibiotiques. Mais ces produits ne sont pas rentables car les patients les consommateurs ne les utilisent que durant quelques jours et il s’agit essentiellement d’une solution de réserve, pour sauver des vies. Les spécialistes réclament surtout de grandes campagnes destinées à sensibiliser aux risques liés aux antibiotiques, à l’image de « Les antibiotiques, c’est pas automatique » dans les années 2000.

Écouter les autres reportages

Paris : Pédro a ouvert un vestiaire pour les migrants, un lieu de solidarité et d'humanité

Les femmes de chambre d'un célèbre palace parisien dénoncent leurs conditions de travail

Les discriminations au travail, souvent minimisées et cachées derrière l'humour

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé