Fermer le menu

  Podcast

L'info différente

Un jeune Belge de 30 ans explique sa "différence" dans un livre illustré, poétique et sensible

27 nov. 2018 à 07:10

Pour les personnes atteintes du syndrome d’Asperger, faire comprendre aux autres ses troubles, ses difficultés, ses angoisses est particulièrement difficile.  Adrien du Silence est un jeune Belge de trente ans qui a choisi de s’exprimer avec ses crayons. Après avoir réalisé plusieurs expositions depuis 2016, Adrien vient de sortir  Les dessins du silence  aux éditions Laïus. 

Une différence qui se révèle très tôt

A l'âge où les autres enfants galopent et s'ébattent dans la cour de l'école, Adrien fuit le bruit, l'agitation, l'étrangeté du monde extérieur. Au dedans, ses crayons sont libres. Ils courent sur le papier. Ce sont les baguettes d'un tambour vibrant, sensible et singulier: Adrien du Silence voit autrement, entend différemment, ressent avec plus d'acuité. Mais surgit le mutisme, puis une longue période de catatonie. Adrien ne parle plus, il ne bouge plus. Comme une fleur refermerait un à un ses pétales, il se replis, se protège de l'intolérance, de la violence des mots, du mépris des regards. Adrien du Silence descend profondément en lui. Au plus près de son coeur battant, il retrouve... ses crayons. 

Un album unique

Après avoir réalisé plusieurs expositions depuis 2016, Adrien sort les dessins du silence. L'album est paru début novembre et a été présenté au festival du film sur le handicap Regards croisés le 14 novembre à Saint-Malo. Un très joli et poétique ouvrage qui s'adresse à tout le monde et permet de mieux comprendre les émotions, les difficultés et les craintes qui traversent Adrien et toutes les personnes qui, comme lui, sont atteintes d'autisme. 

Les dessins du silence - Adrien du Silence - Editions Laïus

Invitée: Frédérique Labalette, éditrice des éditions Laïus

Photo : Adrien du Silence - Bruxelles - 2016 - Photo Alain Forthomme 

Sur le même thème : 

Mathieu, Autiste Asperger, prépare un doctorat sur la représentation sociale de l'autisme en France

Autisme : Françoise supporte mal la distance qui l'éloigne de son fils

La gestion de l'autisme en France : « c'est catastrophique »

 

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association ASEI Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Cuisine Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Enfant Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Fêtes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Klesia Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Lyon Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé