Fermer le menu

  Podcast

L'info différente

Arto Paasilinna, l’auteur qui affectionne les personnages atypiques, est décédé

19 oct. 2018 à 16:07

Les personnes vulnérables, à la dérive ou marginales peuplent l'oeuvre de l'écrivain Finlandais. Arto Paasilinna s'appliquait à redonner une chance à tous les laissés-pour-compte, dans des récits bourrés d'humour. Il est décédé lundi 15 octobre 2018.

Le Lièvre de Vatanen est orphelin. L’écrivain finlandais Arto paasilinna nous a quittés le 15 octobre. L’écrivain est connu dans le monde entier pour ses romans marqués par un humour grinçant. Paasilinna est l’auteur de 35 romans traduits dans une trentaine de langue, dont le français. Sous sa plume, des hommes et des femmes tourmentés par la société moderne, mais aussi des personnages atypiques, handicapés ou jugés infréquentables.

Paasilinna affectionne le souffre-douleur attachant. Le plus réussi s’appelle Hattunen. Cet étranger est venu s’installer dans un paisible village de Finlande. L’homme a retapé un vieux moulin abandonné et s’installe comme meunier. Les villageois l’adorent, ils vont vite déchanter. La nuit, à la moindre contrariété, Hattunen hurle comme un loup et empêche tout le monde de dormir. Le meunier s’attire les foudres de toute la vallée. Et pas moyen de s’en débarrasser. Interné, Haatunen s’enfuit de l’hôpital psychiatrique. Il revient dans la forêt voisine pour hurler, mais c’est désormais un vagabond insaisissable. Le plus étonnant, c’est que l’intrus est soutenu par plusieurs villageois.

Une cour des miracles

Dans les romans de Paasilinna, on retrouve une galerie de personnages atypiques qui font de cette œuvre une cour des miracles. Dans La Cavale du géomètre, un retraité amnésique vient en aide à un agriculteur tellement remonté contre l’Union européenne qu’il souhaite détruire sa ferme. Dans La Forêt des renards pendus, un gangster en fuite, une vieille Lapone échappée d’une maison de retraite et un militaire alcoolique mènent la grande vie au fond d’une forêt. Dans Les Suicidés de l’autocar, deux candidats au suicide passent une annonce pour remplir un autocar et accomplir tous ensemble leur projet insensé. Évidemment rien ne se passe comme prévu. L’écrivain tisse des récits burlesques en mêlant étroitement le tragique, l’humour et l’inattendu.

La rupture qui rebat les cartes

La recette des romans est invariable : des citadins à la dérive qui fuient un entourage infernal et une existence qui manque de sens. Tous voient leur vie basculer,  ils partent à l’aventure et rencontrent des personnes d’autres milieux sociaux et origines. Sans être politiquement engagé, Arto Paasilinna fait l’éloge de la différence, de l’amitié et des rencontres inattendues qui « réparent » et qui rebattent les cartes. Bonne nouvelle, tous ces personnages finissent par se réconcilier avec leur environnement d’origine, comme si l’aventure avait redonné du sens à la vie.

Sur le même thème

Deux artistes anonymes dévoilent un album choc, pour faire changer le regard des gens sur le handicap

Pas de bras, pas de chocolas, on peut rire de tout ! Le nouveau livre de Philippe Croizon sur le handicap

Charlie Hebdo ou comment rire du handicap

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association ASEI Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Cuisine Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Enfant Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Fêtes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Klesia Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Lyon Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé