Fermer le menu

  Podcast

L'info différente

La cravate solidaire récupère des costumes pour les donner aux personnes en réinsertion professionnelle

12 mars 2019 à 10:05

Qui dit retour à l'emploi dit entretien d'embauche. Lors de ce rendez-vous, le candidat est tenu de soigner sa présentation. A Lyon, l'association La Cravate solidaire propose aux demandeurs d'emploi un accompagnement dans ce travail de préparation de son apparence à travers un atelier et la mise à disposition de vêtements. L’association, créée en 2012, part avant tout d’un constat : Les étudiants et les personnes en insertion ou réinsertion professionnelle n’ont pas forcément les moyens d’acheter un costume pour un simple entretien ou leurs premiers jours de travail.

L'habit ne fait pas le moine, mais il y contribue : c'est la devise de La Cravate solidaire. L'association lyonnaise, créée en 2016 aide les demandeurs d'emploi à soigner leur apparence vestimentaire avant un entretien, elle leur procure des vêtements adaptés au poste auquel ils postulent.  L'association basée à Lyon organise des ateliers de deux heures. Dans un premier temps les bénéficiaires vont chercher un costume avec l'aide des bénévoles. Ils vont être conseillés en fonction de leur morphologie, en fonction de leurs goûts mais aussi en fonction du poste pour lequel ils postulent. L’association parle de « conseil en image » plutôt que de relooking. Le but n’est pas de rhabiller les gens avec des vêtements qui ne leurs correspondent pas. La cravate solidaire ne fait d'ailleurs pas l’apologie de la cravate. Un peintre en bâtiment ne se verra jamais conseiller un costume-cravate. Parce que chaque entreprise, chaque métier a ses code, qu'il faut respecter. A l'issue de ces ateliers, qui sont individuels, les costumes sont donnés aux bénéficiaires.

Des organismes d'accompagnement partenaires

L'association ne se contente pas de conseiller et de fournir des vêtements adaptés. La cravate solidaire propose une simulation d’entretien pour les bénéficiaires. On aide aussi le candidat à mettre en valeur son parcours et son CV. Ce sont des structures d’accompagnement qui viennent vers la cravate solidaire, donc les missions locales, les maisons de l’emploi et de la formation.

Les particuliers peuvent également contacter l'association en allant sur son site. Un simple mail et le futur bénéficiaire est redirigé vers un questionnaire pour permettre à l’association de mieux cerner ses besoins et ses attentes.

Les différents canaux de collecte

Il y a trois canaux de dons. Premièrement, les particuliers. Il ne s’agit toutefois pas de vider ses placards. Il faut donner des affaires que vous, vous mettriez pour passer un entretien. Elles ne doivent pas être abîmées ni sales. Il y a également des collectes en entreprises. Cette fois ce sont les entreprises qui organisent la récupération auprès de ses salariés. Par exemple, la Caisse d’épargne a collecté 175 kilos de vêtements auprès de ses collaborateurs, au profit de l’association la Cravate solidaire. Un an après sa création, l’antenne lyonnaise avait déjà récupéré près de 1 000 kilos de tenues auprès de différentes entreprises. La Cravate solidaire récupère également des fins de séries auprès des magasins de vêtement. L'article qui fait le plus défaut, ce sont les chaussures, l'association en manque cruellement.

Sur le même thème

Insertion sociale et professionnelle en ESAT, nous avons rencontré des employés heureux de venir travailler

Initiatives pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées

Paris : Alexandre vient en aide aux plus démunis dans un "café social"

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association ASEI Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Cuisine Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Enfant Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Fêtes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Klesia Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Lyon Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé