Fermer le menu

  Podcast

Reportages Vivre FM

Invalidante et source d'exclusion, la lèpre n'est pas une maladie du passé!

22 janv. 2019 à 15:15

Les journées de la lèpre se sont déroulées du 18 au 20 janvier, pour appeler à la solidarité. On compte chaque année 200 000 nouveaux cas de lèpre chaque année dans le monde. En tout on compte trois millions de personnes touchées par cette maladie qui sévit dans des pays tropicaux, notamment en Asie et en Amérique centrale. Notre reporter s’est rendu dans une conférence sur les enjeux médicaux et la solidarité liés à ce fléau.

Cette maladie va souvent de pair avec la pauvreté et l’exclusion, elle touche des populations peu visibles. La lèpre s’attaque à la peau et aux muqueuses, elle se transmet par les sécrétions nasales. A l’origine de ce fléau, une mycobactérie qui se développe via le système nerveux périplérique (qui commande le visage, les mains et les pieds). Les complications sont particulièrement invalidantes, comme l’explique le chercheur Michel-Yves Grauvin. « Si on ne peut pas marcher, si on n’a pas de bonnes mains, on ne peut travailler, on ne peut jouer de fonction sociale. Dans un cas sur quatre la maladie donne lieu à un handicap.

Un vaccin en cours d'expérimentation

La lèpre pose deux défis, l’un est médical, il consiste à soigner les personnes atteintes, l’autre est social, il faut prendre en charge des personnes exclues. La période d’incubation de cette maladie atteint cinq ans. Si les symptômes sont découverts à temps, ils peuvent être pris en charge plus efficacement. Le traitement pour six mois coûte 150 euros, mais si on prend en compte l’acheminement et la mise en œuvre sur le terrain on atteint la somme de 1 500 euros. Un vaccin devrait prochainement être rendu disponible, il est testé actuellement sur deux espèces, le tatou à neuf bandes et l’écureuil roux, avant d’être expérimenté sur des humains.

Écouter les autres reportages

Lyon : l'insertion par la cuisine : un food truck pédagogique et inclusif régale tous les citadins

Parkinson : Ce jeune entrepreneur invente un dispositif révolutionnaire, pour aider les malades à marcher

Nous avons rencontré Didier Deschamps, nouveau parrain des Pièces Jaunes

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association ASEI Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Cuisine Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Enfant Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Fêtes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Klesia Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Lyon Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé