Fermer le menu

  Podcast

Défis du quotidien - Le grand témoin

Ioulia a rencontré la mort en donnant la vie. Comment se reconstruire après un deuil périnatal?

23 avr. 2019 à 10:00

Parce que Vivre FM vous donne chaque jour la parole, David Brunier consacre tous les jours une chronique dédiée aux femmes et hommes du quotidien avec des parcours de vie d’exception ou marqués par des épreuves et des exploits mémorables. Aujourd'hui dans le Grand Témoin - Défi du quotidien, c’est  Ioulia Condroyer, auteure de À vif, journal d'une maman pas comme les autres, qui s’est confiée au micro de Vivre FM.

Comment peut-on rencontrer la mort en donnant la vie ? Comment surmonter le deuil périnatal ? Comment se reconstruire dans cette vie qui sera forcément différente ? Toutes ces questions  Ioulia Condoyer se les posait suite à la naissance de son fils Simon qui n’a vu le jour que pour s’éteindre. C’est à travers son témoignage A vif : journal d’une maman pas comme les autres qu’elle nous partage son questionnement mais aussi son évolution dans cette vie qui ne sera définitivement pas la même.

Dans son œuvre, Ioulia nous transmet un journal intime qu’elle avait commencé à écrire deux mois après la naissance sans vie de son fils Simon. « Ceci était un tsunami qui a tout ravagé sur son passage « C’est lors d’une visite de routine que la sage-femme n’a pas trouvé le cœur de Simon. Au fond de moi, j’ai tout de suite compris ce qui s’est passé sans vouloir l’admettre, et le cauchemar a vraiment commencé » nous raconte Ioulia avec un ton qui imprime une tristesse profonde.

Cependant, le cauchemar était double pour Ioulia et ses proches. Un mois après le décès de Simon, la mamange a été convoqué aux urgences où on lui a déclaré qu’elle était atteinte d’un cancer du placenta,  un cancer extrêmement rare qui était à l’origine de ce drame et qui pourrait se transmettre au reste de ses organes.

Rapidement, Ioulia se rendait compte qu’elle n’était pas la seule à vivre cette douleur. Elle découvre ainsi la communauté des mamanges. C’est le nom qu’on donne aux mamans qui ont été confronté à la mort en donnant la vie. « Au départ quand ça s’est passé, je ne savais pas que ça pouvait exister. Je croyais que moi j’étais la seule concernée. Puis, en allant chercher sur internet, en trouvant des groupes de discussions ou en lisant des témoignages, on se rend compte que malheureusement ça arrive plus souvent qu’on le croit. »

Le choix de rappeler régulièrement la prénom de Simon n’est pas anodin. Ioulia a besoin de le faire exister. « Je pense que le fait qu’il n’existait que dans mon ventre et que personne ne l’a vu, sauf mon mari et moi, fait qu’on a besoin de le rendre réel. Il est réel pour moi et je veux qu’il soit réel pour tout le monde, et la seule manière de le rendre réel c’est son prénom. » Avant tout, le prénom est la seule chose qui reste à ces mamanges.

Texte : Hadjer Reggam 

Écoutez nos autres chroniques DÉFIS DU QUOTIDIEN - LE GRAND TÉMOIN

Handisport : Marie Bochet, championne avant tout!

Christophe Thoreau : "J'ai vécu 30 ans avec une douleur infernale, la migraine à côté c'était des chatouilles"

Fabrice Payen : "Mon amputation a été une libération. J'ai pu faire la route du Rhum!"

 

 

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association ASEI Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Cuisine Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Enfant Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Fêtes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Klesia Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Lyon Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé