Fermer le menu

  Podcast

L'info différente

La SACEM expose la petite histoire « des chansons coquines »

3 juil. 2019 à 07:20

« 69 années érotique » chantaient Gainsbourg et Jane Birkin. Pour les 50 ans de cette chanson coquine, le SACEM inaugure une exposition en ligne qui va mettre en avant de nombreux titres et artistes aux chansons parfois ouvertement coquines mais aussi beaucoup plus ambiguës.

Si l’amour est sans conteste le sujet numéro 1 chanté par les artistes, l’érotisme et le sexe ne sont certainement pas délaissés. La SACEM a eu la brillante idée de raconter dans une exposition en ligne sur son site, les petites histoires des nombreuses chansons coquines qui composent la variété française, mais aussi le rock, la pop ou même le soul à l’étranger. Neuf thématiques composent cette expo comme par exemple « fantasmer », « danser un slow », ou même « draguer ». Et cette sélection de chansons accompagnée, évidemment, d’une fameuse playlist réveillera sûrement en vous de délicieux souvenirs.

Ces archives de la SACEM à découvrir et redécouvrir

Ainsi dans les archives de la SACEM, on peut découvrir l’histoire de la fameuse chanson de George Brassens « Fernande ». On apprend que cette chanson de 1972 ferait référence à Joha heiman l’amour de sa vie rencontrée 30 ans plus tôt. Les deux amants ne vivaient pas sous le même toit et justement le grand polisson de la chanson française aimait penser à sa Fernande et on a vu le résultat. Que dire également des « sucettes à l’anis » de France Gall de 1966 que l’on retrouve dans la thématique « Préliminaires » ? Si cette chanson a pu choquer ce n’est rien à coté de Johnny « Fais moi Mal » de Magali Noël et Boris Vian sortie dix ans plus tôt… C’est le célèbre chanteur Boris Vian qui a écrit cette chanson. Le jour où la chanteuse et actrice Magali Noël enregistre en studio,ce dernier bondit de sa chaise s’empare du micro et improvise la célèbre phrase  « Il lui fait mal ». Ce titre sera censuré par le comité d’écoute de la radiodiffusion. 

Ne cherchez pas à aller voir cette exposition, elle est seulement sur le site de la SACEM à partir du 5 juillet sur le site officiel Musée.Sacem.fr. Et elle sera permanente.

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association ASEI Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Cuisine Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Enfant Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Fêtes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Klesia Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Lyon Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé