Fermer le menu

  Podcast

Bien dans sa tête - Le grand témoin

Aude Rouairia : « Depuis 1991, on me refuse d'accéder à mon registre de naissance ! »

13 juin 2019 à 09:00

Éloignée de ses parents biologiques depuis l’âge de 6 ans, Aude Rouairia mène une quête de son identité si singulière… Elle publie aux éditions Michalon, Larmes de sang, qui retrace avec sincérité son parcours de vie. Témoignage. 

L’enfance d’Aude Rouairia aura été marquée par ses périodes où elle fut placée en famille d’accueil. Née dans un contexte familial très compliqué, Aude Rouairia connaîtra très tôt la douloureuse épreuve de la séparation avec ses parents. Âgée de seulement 6 ans, elle partira chez les Rouairia une famille inconnue jusqu’alors… Aujourd’hui Aude a conservé de cette famille le patronyme et surtout des souvenirs très amers.

Un couple malfaisant

Une fois placée dans cette famille d’accueil, Aude, alors enfant, fera les frais d’un couple malveillant. Avec notamment un homme violent, qui n’hésitait pas à donner des coups, et une absence totale de liens affectifs. Aude ne conserva pas de bons souvenirs de son passage chez les Rouairia : « je n’ai reçu aucun amour là bas » nous avoue notre invitée sur le plateau de Vivre FM.

Un silence de plomb

De ces premières années, Aude Rouairia retient toujours des bons souvenirs… Elle décrit même ses parents « d’aimants », malheureusement elle n’a pas souvenir de leur patronyme. Lorsqu’elle se rend à l’hôpital réclamer son registre de naissance pour trouver trace de ses géniteurs, l’inlassable réponse négative revient.

Le dossier d’Aude Rouairia a été falsifié de sa naissance jusqu’à ce placement chez la famille Rouairia. Sa véritable identité « n'existe pas » administrativement. Aucune des démarches menées, notamment sur le plan judiciaire, n’a pour le moment abouti. 

Dans son ouvrage Lames de sang, publié aux éditions Michalon, Aude Rouairia retrace son parcours du combattant et sa quête d’identité. Une recherche sans fin pour notre invitée qui reconnaît avoir nourri des sentiments de colère face à une situation qui, semble t-il, est unique.

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association ASEI Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Cuisine Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Enfant Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Fêtes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Klesia Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Lyon Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé