Fermer le menu

  Podcast

Les spécialistes - Mon enfant différent

Troubles du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité : les familles se mobilisent

12 nov. 2018 à 10:20

Le TDHA (Trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité) concerne des troubles du comportement et de l'attention chez des individus. Chez l'enfant le TDHA est estimé entre 4% et 6% en France.

Qu'est ce que le TDHA ?

Ce trouble de l'attention et du comportement se manifeste chez l'enfant par des difficultés à se concentrer (il est très facilement distrait), une impulsivité (il agira d'abord puis réfléchira ensuite aux conséquences de ses actes) et une agitation quasi constante. Le principal symptôme indiqué par les parents est l'agitation. Le deuxième symptôme est la mauvaise intégration scolaire.

Une scolarité difficile

Les enfants atteints du TDHA connaissent une scolarité souvent difficile, sont soumis à l'échec scolaire surtout quand ils ne sont pas ou mal suivis par les enseignants. Compte tenu des tailles des classes en France et du manque de formation, les enseignants sont assez démunis. Une bonne communication et une coopération entre les parents et les enseignants sont un facteur clé de réussite pour une scolarité plus efficace. 

Le rôle fondamental des parents

Le relais de soutien de l'enfant atteint du TDHA se trouve avant chez ses parents. L'enfant demande une patience, une attention à toutes épreuves. Accompagner son enfant atteint du TDHA demande du temps. La plupart du temps l'un des deux parents doit réduire son temps de travail pour se consacrer à son enfant. 

5 idées fausses sur l'enfant atteint du TDHA

- C'est un enfant paresseux. L'enfant doit travailler davantage que les autres pour un résultat qui est bien moindre. Ses difficultés d'attention et l'hyperactivité demandent beaucoup d'énergie pour être canalisés et surmontés. C'est pour cette raison que l'enfant peut donner l'impression d'un certain flegme. Il est tout simplement fatigué et a besoin de se ressourcer. 

- Il a besoin d'autorité. Penser en matière de sanction / récompense est une dépense de temps et d'énergie en pure perte qu ne fera qu'accroître une révolte chez l'enfant. Le TDHA est un trouble neurologique. Une pseudo autorité trop forte ou une rigidité pourront être perçues comme un manque d'amour et d'affection chez l'enfant. 

- Il devrait faire du sport et jouer dehors. C'est une idée qui a du bon sens. Mais c'est ignorer le fond même du TDHA. le TDHA est un trouble chronique. L'activité peut être peu efficace voire même dans certains cas, contre-productive. Le sport et l'activité extérieure doivent être intégrés dans une stratégie pour réduire les comportements indésirables. 

- Le médicament, une solution au trouble du comportement de l'enfant. La solution médicamenteuse est une aide incontestable mais il est souvent recommandé qu'elle soit associée à un accompagnement thérapeutique dans un environnement où les parents adoptent une bonne stratégie. 

- L'enfant roi ? Un enfant atteint du TDHA a besoin de beaucoup d'amour, d'attention et de compréhension de ses parents. C'est aussi dans le but de rehausser l'estime de soi de l'enfant qui est déficit. Cela réclame de la part des parents et de la patience et de la maîtrise de soi, notamment émotionnel. De l'extérieur, toute cette attention peut être perçue comme l'attitude d'un enfant roi qui mène par le bout du nez ses parents victimes d'un manque d'autorité. Il n'en est rien. Ce comportement d'abnégation des parents accompagne une série de stratégies à mettre en oeuvre pour que l'enfant puisse surmonter son handicap et se faire une place dans la société. 

Pétition à signer: change.org/Egalitetdah. 

Invitée: Stéphanie Jacquet - Responsable du Collectif national "Une Egalité Des Chances Pour Nos Enfants TDAH"

 

 

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association ASEI Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Cuisine Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Enfant Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Fêtes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Klesia Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Lyon Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé