Fermer le menu

  Podcast

L'info différente

Véritable handicap social, le bégaiement reste toujours mal compris

23 oct. 2018 à 07:40

Plus de 70 millions de personnes bégaient dans le monde. Trouble affectant la parole et surtout la communication, il peut avoir des répercussions majeures sur la vie sociale et professionnelle des personnes. L’information dispensée au plus grand nombre durant la Journée Mondiale du Bégaiement (ce lundi 22 octobre) est primordiale pour une meilleure perception et compréhension de cet handicap social mal compris, qui peut provoquer le rire ou le rejet. 


 

Plus de 850 000 personnes bégaient en France, Suisse et Belgique. Trouble affectant la parole, le bégaiement perturbe la communi-cation. Ce symptôme peut s’intégrer dans un tableau clinique plus large comprenant d’autres manifestations telles que le bredouillement, un déficit attentionnel, des problèmes de coordination motrice, etc. Ce trouble peut avoir des répercussions majeures sur la vie sociale et professionnelle, il est important de donner l'information aux parents, éducateurs et personnes concernées en faisant savoir que des solutions existent. Créée en 1992, l'Association Parole Bégaiement est une association internationale de plus de 600 membres qui rassemble personnes qui bégaient et thérapeutes. L'association s'attache à développer et soutenir des projets matériels, intellectuels ou scientifiques ayant pour objet l'aide aux personnes qui bégaient et la recherche sur le bégaiement.  www.begaiement.org

Qu'est le bégaiement? 

Le bégaiement ets décrit comme une suite de disfluences (répétitions de syllabes, blocages, prolongations de sons...) qui peuvent être accompagnées de mouvements involontaires, le plus souvent en relation avec une augmentation de tension. Il peut également passer inaperçu quand la personne qui bégaie parvient à le masquer par différentes stratégies. 

Quand commence-t-on à bégayer ?


Le bégaiement s’installe le plus souvent entre 2 et 5 ans. Il peut apparaître jusqu’à 7-8 ans, plus rarement à l’adolescence. Si rien n’est entrepris, sur quatre jeunes enfants commençant à bégayer, un restera bègue à l’âge adulte, sans que l’on puisse prévoir lequel. D’où l’importance d’une intervention précoce, dès 2 ans si nécessaire. L’expérience clinique met en effet en évidence qu’une intervention orthophonique dès l’apparition du bégaiement pour des enfants qui commencent à bégayer est d’une grande efficacité. Il s’agira en particulier de permettre aux parents de réagir de façon adaptée au bégaiement de leur enfant en ajustant leur niveau d’exigence aux capacités du moment de l’enfant. Si l’enfant continue à bégayer dans les 12 mois suivant le démarrage du trouble, une prise en charge régulière devient nécessaire, impliquant un travail direct avec l’enfant et ses parents. Deux principaux types de traitements sont scientifiquement reconnus aujourd’hui : le programme Lidcombe et des programmes tels ceux basés sur le modèle des demandes et des capacités. Ces traitements doivent être de préférence entrepris avant l’âge de 5 ans du fait de la plus grande plasticité cérébrale de l’enfant à cet âge.

Invité: Raphaël Rousseau, co-chargé presse et medias de l'Association Parole Bégaiement. 

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association ASEI Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Cuisine Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Enfant Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Fêtes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Klesia Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Lyon Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé