Infos

Accueil > Toutes les infos > Politique

Lundi 08 Février 2016 - 17h11

Accessibilité

Nicolas Sarkozy et l’accessibilité : colère des internautes

Le constat et les propositions de Nicolas Sarkozy sur France 2 suscitent la désapprobation.


Le passage de Nicolas Sarkozy dans l’émission Des Paroles et des actes du jeudi 4 février sur France 2 n’est pas passé inaperçu. L’ancien président raconte avoir visité des logements sociaux en construction en compagnie maire. Nicolas Sarkozy fait remarquer que la salle de bain est plus petite que la chambre des enfants. On lui fait constater que c’est à cause des normes d’accessibilité. Le président des Républicains a une solution, réserver des HLM aux personnes handicapées et ne rendre accessibles que ceux-là. Nicolas Sarkozy enfonce le clou, il estime que « les normes de cette nature ruinent les communes qui n’en peuvent plus ». Dans le même ordre d’idée l’ancien chef de l’Etat propose de réserver une ou deux écoles aux personnes handicapées au lieu de tout aménager.

Nicolas Sarkozy était ministre en 2005

L’article que nous avons consacré à ces déclarations a suscité une avalanche de commentaires sur les réseaux sociaux. De nombreux lecteurs trouvent les propos de Nicolas Sarkozy scandaleux. Michèle déclare que « J'aimerais le voir dans un fauteuil, lui, ce gesticulateur !!! N'y aurait-t-il pas une association qui puisse lui prêter un fauteuil pour qu'il fasse le tous des endroits inadaptés ? Franchement venant de la part d'une personne qui se dit proche des gens, bravo. » Une autre internaute s’étonne que l’ancien président critique les normes instaurées par la loi handicap votée en 2005, alors qu’il était ministre.

Parmi les internautes, certains admettent que les normes sont effectivement coûteuses. Jean-Michel Fetsch est maire de Lauterbourg en Alsace. Lui-même est en situation de handicap. Sur le mur Facebook l'élu explique qu'il doit consacrer 700 000 euros pour l’accessibilité dans une commune de seulement 2 350 habitants.

Faire face répond à Nicolas Sarkozy

Sur le plan technique un expert en accessibilité a répondu à Nicolas Sarkozy dans Faire face, le magazine de l’Association des paralysés de France. Franck Seuret corrige l’ancien président sur les normes. L’auteur de l’article explique que six à sept mètres carrés suffisent pour aménager une salle de bains accessible. Il ajoute que ces normes s’appliquent à toutes les pièces, la salle de bain, la cuisine et les sanitaires comprises mais uniquement dans les immeubles équipés d’un ascenseur. L’ascenseur n’est obligatoire que dans les constructions de quatre étages et plus. Dans les autres cas on peut se contenter de rendre accessible le rez-de-chaussée. Conclusion de Franck Seuret, « Les chambres d’enfants que Nicolas Sarkozy a visitées devaient donc être vraiment petites ».

 

Cliquer ici pour un récapitulatif de l'élection présidentielle.

Rezki Mammar

A lire également

Commentaires

Nicolas Sarkozy et l’accessibilité : colère des internautes

Podcasts

Logo de l'émission Rencontres en établissement - L'avenir m'appartient

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires

Logo de l'émission À l'asso !

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy