Fermer le menu

  Podcast

On a marché sur la Lune !

Episode 19: 1970/1972: on a continué de marcher sur la LUNE

1 août 2019 à 07:15

Les Missions Apollo se poursuivent

Jason et Lila font un retour sur la suite des aventures avec Apollo 13, Apollo 14, Apollo 15, Apollo 16 et Apollo 17

Nouveauté dès Apollo 15: l'arrivée de la Jeep Lunaire !

Focus sur Apollo 13 dont un célèbre film s'est inspiré:

 

Le 17 avril 1970, les trois astronautes de la mission Apollo 13 revenaient miraculeusement sur Terre après qu'un des réservoirs d'oxygène de leur vaisseau a explosé, les obligeant à se réfugier dans le module lunaire.

C'est l'un des plus célèbres échecs de l'histoire du spatial. Un échec qui aurait bien pu coûter la vie aux trois astronautes qui participaient à la mission. Le 17 avril 1970, il y a 42 ans jour pour jour, les Américains Jim Lovell, John Swigert et Fred W.Haise faisaient un retour remarqué sur Terre après moins de six jours passés dans l'espace pour la mission Apollo 13. Lancée le 11 avril, celle-ci avait pour but, comme les missions Apollo antérieures, de partir explorer la Lune et d'en ramener des roches ainsi que d'y pratiquer quelques expériences. Mais alors que les trois astronautes étaient censés alunir au niveau du cratère de Fra Mauro, ceux-ci n'ont jamais pu atteindre leur but.

Dans les premiers temps, tout s'est bien déroulé. La fusée Saturn V a décollé avec succès depuis le Centre Spatial Kennedy en Floride pour envoyer le vaisseau dans l'espace. Ce dernier a alors voyagé pendant deux jours... avant que la situation ne se complique. Au cours du trajet vers la Lune, l'un des réservoirs d'oxygène du module de service a explosé, en raison d'une série de défaillances et de négligences au cours de la préparation du vaisseau. Suite à l'explosion, les astronautes se sont alors rapidement rendu compte que l'accident était grave. C'est à ce moment-là, en entendant l'explosion et en voyant une lumière d'alarme que le pilote Jack Swigert a prononcé la fameuse phrase aujourd'hui mondialement connue mais légèrement modifiée "Houston, nous avons eu un problème".

Trente minutes plus tard, les trois astronautes se sont aperçus que l'oxygène s'échappait au dehors. Endommageant les conduites d'un autre réservoir, l'explosion a au final rendu le module totalement inhabitable, faisant perdre l'approvisionnement en eau, en électricité et en oxygène. Malgré leurs tentatives, l'équipage n'a alors eu qu'un seul choix : se réfugier dans le module lunaire. Néanmoins, lorsque l'accident est survenu, le vaisseau se trouvait déjà à plus de 300.000 kilomètres de la Terre, excluant toute possibilité de faire demi-tour et obligeant à poursuivre le voyage vers la Lune. En contact avec les équipes au sol, les trois astronautes ont alors envisagé plusieurs moyens tous complexes pour parvenir à reprendre le chemin vers notre planète et s'en sortir vivants.

 

Mais c'est finalement en faisant le tour du satellite naturel et en utilisant son attraction gravitationnelle qu'ils ont réussi à prendre la route du retour. Toutefois, c'était encore loin d'être gagné car le module lunaire Aquarius n'avait pas été conçu pour que l'ensemble de l'équipage l'habite durant une période prolongée. Jim Lovell, John Swigert et Fred W. Haise, aidés des équipes au sol ont ainsi dû trouver un moyen de récupérer de l'énergie, d'économiser l'oxygène et d'éliminer le dioxyde de carbone pour survivre le temps nécessaire pour revenir sur Terre. Les trois astronautes ont également dû considérablement réduire leur apport en eau. Durant tout le retour, l'équipage s'est trouvé totalement déshydraté et a établi un record auquel aucune mission Apollo n'était parvenue : Jim Lovell a perdu 6 kilos et l'équipage un total de 14 kilos, soit 50% de plus que ce qu'avaient jusqu'ici perdu de précédents astronautes.

Le manque d'eau, d'oxygène ainsi que le froid a rendu le voyage retour particulièrement pénible pour les trois astronautes qui n'arrivaient quasiment pas à dormir. Finalement, il a fallu un peu moins de 4 jours pour que le module n'amerrisse dans l'Océan Pacifique et que l'équipage ne soit secouru. Sortis sourire aux lèvres du module, ils ont par la suite été honorés à plusieurs reprises pour cet "échec réussi" mais leur aventure a sans aucun doute marqué l'histoire du spatial.

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association ASEI Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Cuisine Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Enfant Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Fêtes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Klesia Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Lyon Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé