Cinéma

Nicolas Duvauchelle dans le rôle d'un traumatisé crânien

Nicolas Duvauchelle dans le rôle d'un traumatisé crânien dans le film "Bonhomme" de Marion Vernoux
Nicolas Duvauchelle dans le rôle d'un traumatisé crânien dans le film "Bonhomme" de Marion Vernoux

C'est notre coup de cœur  cinéma de la semaine. Le film " Bonhomme" réalisé par Marion Vernoux, avec Nicolas Duvauchelle dans le rôle d'un  homme transformé par un accident de la route, et qui souffre de ce que l'on appelle le « syndrome frontal ». La personnalité de Piotr a changé, sa vie de couple également. Un film direct, fort et touchant, actuellement au cinéma.

Marilyn et Piotr mènent une vie presque « normale » jusqu’au jour où le couple est victime d’un accident de voiture. Le front de Piotr heurte le pare-brise, il n’est plus le même homme. Les périodes d’apathie succèdent à des phases d’hypersexualité. Il est devenu un enfant dans un corps d’adulte. Marilyn s’accroche, parce qu’elle est convaincue que l’amour est la seule réponse à la situation, puis parce qu’il faut travailler dur pour payer le loyer et qu’elle croit en cet être qu’elle découvre.

 

Retrouvez l'agenda différent de Vincent Geffroy consacré au film "Bonhomme"

 

Un pari osé

Piotr ne se souvient plus du prénom de sa mère mais a des érections et des fous rires incontrôlables. La jeune femme doit tout gérer mais apprend à faire confiance à celui qu’elle aime. Bonhomme est un film osé, pour la réalisatrice Marion Vernoux comme pour les deux principaux acteurs qui doivent jouer des rôles peu communs où ils se livrent complètement. Nicolas Duvauchelle affirme d’ailleurs qu’il a un peu hésité avant d’accepter le rôle.

Sur le même thème

Au-revoir là-haut, dur retour au civil pour deux poilus après-guerre

Guerre d'Algérie : il retrouve l'un des meurtriers de son père

Le coaching au service des personnes cérébro-lésées