Reportage

Clarisse chante la différence de son petit garçon atteint de TDAH

Photo du clip « Mon p'tit gars » des Drôles de Dames
Photo du clip « Mon p'tit gars » des Drôles de Dames

Le groupe Drôles de Dames signe un premier clip très émouvant sur un petit garçon atteint de TDAH (Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité), tout droit inspiré de Gabriel, le fils de Clarisse Millet, chanteuse et compositrice de la chanson intitulée « Mon p'tit gars ». Déjà visionné 500 000 fois, il est notre coup de cœur  musical de l'été. Découvrez notre reportage audio. 

« T'es trop rapide, mon p'tit gars, t'es un bolide mais j't'aime comme ça... » C'est leur tout premier clip et il a déjà été vu plus de 500 000 fois sur Facebook depuis qu'il est sorti en mai dernier. Clarisse Millet est l'auteure des paroles et la compositrice de la chanson « Mon p'tit gars », qu'elle interprète en tant que chanteuse, avec son groupe Drôles de Dames.

ÉCOUTEZ NOTRE REPORTAGE

L'expérience d'une maman

Dans le clip, on voit un garçon de 10 ans courir à tout allure. Gabriel est le fils de Clarisse Millet et il a été la source d'inspiration de sa mère pour écrire cette chanson. Atteint de TDAH (Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité), Gabriel ne peut pas se concentrer longtemps et a tendance à dire tout ce qui lui passe par la tête.

Les Drôles de Dames reprennent généralement des chansons connues, mais Clarisse Millet a eu l'idée de cette composition après avoir assisté à un concert de Renaud avec son fils, qui n'arrêtait pas d'interpeller le chanteur en criant sans se soucier de se trouver au milieu d'une foule. Elle raconte avoir voulu montrer que ce comportement étrange n'est qu'une particularité, qui ne demande qu'un accompagnement attentif. Les paroles de la chanson semblent tout droit sorties du cœur, Clarisse a posé des mots poétiques sur des expériences qu'elle a véritablement vécues. « Un jour le docteur nous a dit, c’est comme une nuée d’étincelles que tu as de jour comme de nuit, dans tous les coins de ta cervelle. » Selon elle, il fallait que le sujet la touche personnellement pour pouvoir écrire aussi naturellement. Elle nous confie que « c'est un vrai ressenti de maman », plein d'amour et de tendresse.

Une chanson qui a touché les internautes

Clarisse évoque les difficultés pour élever un enfant avec TDAH. Elle explique que le handicap de son fils est invisible à première vue, si bien que quand son comportement change, certains peuvent croire que c'est une mauvaise éducation. Les attitudes sociales qui sont innées chez la plupart des enfants, comme le fait de dire bonjour et d'être agréable avec les autres, doivent être apprises pour les enfants avec TDAH. Malgré ces différences, Clarisse pense que les troubles de l'attention ne devraient peut-être pas être considérés comme un handicap, mais simplement comme une neuroparticularité. Pour elle, les difficultés surviennent au moment de l'éducation, mais en grandissant, cette particularité peut devenir une chance en permettant à la personne d'avoir moins peur de se lancer dans des choses qui la passionnent.

Le reste du groupe a été séduit par ce déferlement d'émotions, tout comme les internautes. Les Drôles de Dames ont en effet reçu de nombreux messages et témoignages de personnes se reconnaissant dans ces paroles. Clarisse et son groupe ne s'attendaient pas à un tel engouement, et tous sont ravis de constater que ce qui leur tenait à cœur a su séduire un public large.

Les Drôles de Dames sur Facebook 

Sur le même thème

Quelle scolarité pour les jeunes avec un TDAH ?

Psychologues scolaires : les associations disent « stop à la psychanalyse ! »

Comment aider mon enfant dysorthographique ?