Podcasts - Les spécialistes - Associations solidaires

Mercredi 17 Janvier 2018

Curatelle et Tutelle : des réponses à toutes vos questions

Invité : Hadeel Chamson, Délégué Général de la Fédération Nationale des Associations tutélaires (FNAT), Annick Hennion, directrice générale de la Fondation Falret, Mathilde Guéguin, directrice adjointe d'un Service mandataire judiciaire à la protection des majeurs

00:00

Vous avez un problème avec votre curateur ou votre tuteur ? Vous souhaitez placer un proche sous curatelle ou sous tutelle ? Posez toutes vos questions à un spécialiste sur notre antenne au 01 56 88 40 20.

 

La Fédération Nationale des Associations Tutélaires (FNAT) regroupe des associations qui participent à la protection des majeurs fragilisés. Son objectif est de contribuer à réduire les exclusions et garantir aux personnes vulnérables la dignité, le respect de leurs droits et de leur volonté personnelle. 

 

En France, près de 800 000 personnes bénéficient de la tutelle c'est-à-dire près de 1,5 % de la population française adulte. On compte 80 adhérents tutélaires à la FNAT qui disposent de cette mesure de protection judicaire. Le secteur de la protection des majeurs concerne de plus en plus de personnes, en raison d’une altération des facultés corporelles ou mentales. Les personnes vulnérables peuvent être définies comme un risque ou un danger, causée par une précarité, physique, psychique, sociale, familiale propre à la personne et/ou liée à des facteurs environnementaux.


La tutelle est une mesure judiciaire destinée à protéger une personne majeure et/ou tout ou partie de son patrimoine si elle n'est plus en état de veiller sur ses propres intérêts. La curatelle est aussi une mesure judiciaire destinée à protéger un majeur qui, sans être hors d’état d’agir lui-même, a besoin d’être conseillé ou contrôlé dans certains actes de la vie civile. Lors d'une tutelle, une personne a très peu de liberté. Les tutelles concernent les personnes en états végétatifs par exemple. Lors d'une curatelle, les personnes possèdent plus de liberté que sous tutelle.


Ici, vous pouvez en savoir plus sur le sujet.

Lundi 15 Janvier 2018

Mécénat Chirurgie Cardiaque pour opérer des enfants étrangers

Invité : La famille d'accueil Catherine et Pascal Normand, originaire de Yerres (91), Laure Planchenault, chargée de projet événementiel de Mécénat chirurgie cardiaque

00:00

 

Sans ces familles, Alexander, Abdou, Ludmilla n'auraient peut-être jamais été guéris. Elles habitent à proximité des centres hospitaliers. Dévouée à la guérison d'enfants en recherche de soins qu'il ne trouvent pas dans leurs pays d'origine, ces familles sont en contact permanent avec les antennes régionales de Mécénat chirurgie cardiaque. C'est par l'association que toutes les informatins transitent.

La famille Normand donne de son temps pour aider ces jeunes enfants, six à huit semaines durant. Une période où le jeune malade doit devenir le centre de leur attention. Avant qu'il reparte soigné vers son pays, le plus souvent en Europe de l'Est, en Afrique ou vers le Sud-Est Asiatique.

Afin d'organiser ces voyages et d'aider à leur guérison, Mécénat chirurgie cardiaque met en place plusieurs projets et animations. Au travers de défis sportifs, des collectes sont rassemblées. Des médecins, des écoles, des vétérinaires soutiennent également cette association. Laquelle fait appel à différents formes de dons pour perpétuer ses actions.

Prochain rendez-vous, jeudi 1er février, pour le Gala du Coeur. Il se tiendra salle Gaveau à Paris, dans le 8ème arrondissement. Au programme un récital de la cantatrice Béatrice Uria Monzon accompagnée au piano d’Antoine Pallo. De quoi permettre de sauver deux enfants.

Contacts : 
 
Mécénat Chirurgie Cardiaque
33, rue Saint Augustin  75002 Paris
Tel : 01 49 24 02 02
info@mecenat-cardiaque.org
 
Pour postuler comme famille d’accueil, contactez Émeline Meyohas à l’adresse emeyohas@mecenat-cardiaque.org ou par téléphone : 01 49 24 02 02.
 
Gala du Coeur, de 20h30 à 23h 
Salle Gaveau47 Rue La Boétie, 75008 Paris 

Réservation au 01 43 38 14 20 et sur mcd@mcd-promotion.fr

Mercredi 10 Janvier 2018

Au café championnet, les travailleurs handicapés servent le déjeuner

Invité : Cécile Bertrand-Rallet, directrice de l'ESAT-CAJ Ménilmontant, Elvina, travailleuse de l'ESAT au sein de l'atelier Café Championnet et Carole Farner, travailleuse au sein de l'atelier biscuiterie (Biscuits Marcelle)

00:00

Des travailleurs handicapés mettent en avant des produits locaux, vendus à un prix modique. Soupes, salades, desserts, biscuits... Au Café Championnet, les plats sont faits maison. Quant aux confitures, terrines, foie gras, ils proviennent de différents Esat. 

Ce café restaurant social et solidaire, situé dans le 18ème arrondissement de Paris, a été réouvert en avril 2017, après trois années de travaux. Tenu par huit travailleurs en situation de handicap et deux encadrants, ce lieu permet à ces personnes de retourner progressivement vers le "milieu ordinaire" .

L’Association Championnet gère l’ESAT Ménilmontant. Cet établissement médico-social accueille 153 travailleurs en situation de handicap mental et psychique afin de développer leur capacités d'intégration par le travail. Cet établissement médico-social qui accueille des travailleurs en situation de handicap mental ou psychique dans le but de favoriser leur intégration sociale et professionnelle. Menuiserie, conditionnement, couture, pôle artistique, rénovation, services généraux, prestations en entreprise, paniers gourmands… Le Café Championnet est né en 2011 de la volonté de proposer aux travailleurs handicapés une activité professionnelle valorisante et porteuse d’avenir pour leur parcours d’intégration socio-professionnelle.

Contacts : 

Etablissement et Services d'Aide par le Travail (Esat) de Ménilmontant, lien internet, par ici
40, rue des Panoyaux 
75020 Paris 
Tél : 01 47 97 80 62 

Café Championnet, lien internet, par ici
14-16, rue Georgette Agutte   - 75018 Paris 
(M13 Guy Moquet, Bus : 31, 60, 95) 

Mardi 09 Janvier 2018

Le Fleuron St Michel, une passerelle vers l'insertion

Invité : Jacques et Kevin, passagers de la péniche Fleuron Saint Michel, Fabien Boisseuil, Responsable Fleuron Saint Michel, Laurent Tournier, bénévole, Julie Many, assistante socio-éducative. Le Fleuron Saint Michel est géré par l'association l'Ordre de Malte

00:00

Le Fleuron St Michel est un centre d'hébergement et de réinsertion sociale et professionnelle d'un genre particulier puisqu'il s'agit d'une péniche amarrée au 300 quai Aulagnier à Asnière sur Seine. Un lieu où sont hébergés une trentaine d'hommes avec des profils variés mais tous en situation de fragilité, sans domicile fixe mais en voie d'insertion professionnelle.

Depuis près de 10 ans, ce sont 200 hommes qui ont été accueillis avec des résultats concluants : 75% de taux moyen d'insertion professionnel et 50% d'accès à un logement pérenne ou intermédiaire.
Le Fleuron Saint Michel est une péniche de 6,65 mètres de large pour 55 mètres de long et 160 tonnes, il a été conçu pour être convivial et fonctionnel. 30 cabines y sont aménagées.

                                                           
Contacts :

https://www.ordredemaltefrance.org/autres-contacts-ordre-de-malte/144-fleuron-saint-michel.html

Ordre de Malte France
42 rue des Volontaires  75 015 Paris
   

Lundi 08 Janvier 2018

Déficience intellectuelle, un handicap mal connu, et mal aimé ?

Invité : Muriel Poher, coordinatrice des Etats Généraux de la Déficience Intellectuelle, Bénédicte de Fréminville, responsable des projets Santé Trisomie 21 France

00:00

Les États Généraux de la Déficience Intellectuelle (EGDI) se tiennent les 11 et 12 janvier 2018 à la maison de l’Unesco, à Paris. Ils s’adressent aux professionnels de l’accompagnement, aux familles, aux élus mais aussi aux chercheurs et acteurs institutionnels. La déficience intellectuelle est un trouble du développement des compétences intellectuelles qui rend difficile les apprentissages scolaires et l’adaptation dans la vie quotidienne. Plus d’un million de personnes sont concernées par une déficience intellectuelle, mais aussi cinq millions sont indirectement impactées comme les proches et les aidants professionnels. Des besoins médicaux, psychologiques, éducatifs, pédagogiques et sociaux sont nécessaires. La déficience intellectuelle est souvent additionnée avec d’autres troubles. Grâce aux connaissances qu’ils acquièrent au fil des années, les chercheurs envisagent des stratégies adaptées d’apprentissages, de soins et d’accompagnements. Cependant, les solutions pour accompagner les personnes sont difficilement mises en œuvre.


Les États Généraux de la Déficience Intellectuelle, organisé par Défiscience (filière de santé), veulent montrer comment les sciences peuvent améliorer la vie des personnes. De nombreux chercheurs et cliniciens ont produit un bilan scientifique en 2012 (expertise collective Inserm) sur la déficience intellectuelle qui a pour but de favoriser l’autonomie des individus. La prise en compte de la déficience intellectuelle participe à l’amélioration de la qualité de vie de ces personnes en situation de handicap invisible et leurs familles. La prise en compte des capacités des personnes déficientes intellectuelles est fondamentale afin d’y répondre de manière individuelle et personnalisée. La formation des professionnels de soin et d’accompagnement doit progresser pour améliorer la qualité de vie des personnes handicapées. Les pratiques professionnelles doivent être modifiées positivement pour les rendre plus adaptées aux personnes souffrant de déficience intellectuelle.


Comment une personne déficiente intellectuelle peut organiser sa vie par rapport à son handicap ? Quel accompagnement est nécessaire pour ne pas bloquer les désirs quotidiens de ces personnes en situation de handicap ? Comment les sciences se lient-elles à l’apprentissage des personnes déficientes intellectuelles ? Comment les sciences peuvent-elles améliorer la vie quotidienne des personnes souffrant de déficience intellectuelle ?


Pour s'inscrire : 01 42 71 34 02 - partenaires@espace-evenementiel.com

Bulletin d'inscription : http://www.espace-evenementiel.com/docs/egdi2018(inscription)direct.pdf

Tarifs : 50€ pour les particuliers et 220€ pour les professionnels

Pour en savoir plus : http://www.espace-evenementiel.com/  dans la rubrique "évènements"

Jeudi 21 Décembre 2017

A quelle association puis-je donner en toute confiance ?

Invité : Nathalie Blum, directrice générale de l'association "Don en confiance", Catherine Alvarez, directrice générale d'Asmae-Soeur Emmanuelle, et Viviane Montagne, chargée de communication et des événements de l'ARSLA, l'Association pour la Recherche sur la Sclérose Latérale Amyotrophique

00:00

Comment savoir où va réellement son argent lorsqu'on effectue un don à une fondation ou une association ? De quelles structures doit-on se méfier et quels sont les critères pour les repérer ?

Lorsqu'on est bénévole, comment vérifier le bon fonctionnement de son association, comment l'améliorer ? Quelles sont les règles déontologiques à respecter, les bonnes pratiques à acquérir ?

L'organisme Don en confiance est là pour contrôler la bonne gestion de ces structures. Il octroie un label visant à rassurer tous les donateurs. C’ est une référence en matière de transparence.
Les associations Asmae-Sœur Emmanuelle et l’Arsla ont toutes deux été labellisées par le Don en confiance.

Le Don en confiance est une association loi 1901 de droit privé. Elle agit en toute indépendance des pouvoirs publics. Le Don en confiance, c'est :

 _près de 90 organisations labellisées - recouvrant en fait plusieurs centaines de structures -, qui collectent près d'un 1,5 milliard d'euros de fonds privés pour des activités d'intérêt général,

 _un budget d'environ 750 000 euros (2015) essentiellement financé par les organisations labellisées,

 _près de 120 bénévoles,

 _une équipe de 7 permanents.


L'Association pour la Recherche sur la Sclérose Latérale Amyotrophique (ARSLA) est la première association en France à lutter sur tous les fronts de la maladie de Charcot ou SLA. L'ARSLA oeuvre depuis toujours pour arriver un jour à son éradication.

 ASMAE - Association Sœur Emmanuelle est une ONG de solidarité internationale indépendante et laïque fondée en 1980 par Sœur Emmanuelle, religieuse belge connue pour ses œuvres caritatives en Égypte, notamment dans les bidonvilles du Caire. Asmae est une association spécialisée dans le développement de l'enfant et reconnue d'utilité publique. L'association agit dans 8 pays.

 

Contacts :

http://www.donenconfiance.org/

http://www.asmae.fr/

www.arsla.or

Facebook : https://www.facebook.com/ARSLA.asso (compte ARSLA Charcot)
Twitter : @ARSLA75

Mercredi 20 Décembre 2017

Des médecins au chevet des enfants pour parler de la fin de la vie

Invité : Pierre Szlingier, directeur de la Fondation Adréa, Dr Armelle Nicolas-Robin de l'Hôpital Universitaire Robert Debré, Perrine Michel, réalisatrice du film documentaire "Les équilibristes" sur l'accompagnement en fin de vie

00:00

Dr Armelle Nicolas-Robin de l'Hôpital Universitaire Robert Debré, Perrine Michel et Pierre Szlingier, directeur de la fondation Adréa

Seul un français sur deux considère que les patients en fin de vie sont bien pris en charge. C'est l'un des résultats de l’enquête menée par la fondation d’entreprise Adréa-Ifop publiée en novembre dernier. La fondation Adréa a lancé un appel à projets pour « informer et sensibiliser les Français sur la fin de vie ». Trois lauréats ont été primés : l’Hôpital universitaire Robert-Debré (APHP), l’association Petit Homme Production et l’association Hors-Saison.

Partant du constat que seuls 20% des praticiens exerçant en France sont formés à l’annonce d’une maladie grave (rapport de 2011 de l’Observatoire de la fin de vie), l'hôpital Robert Debré met en place un dispositif, "Effets Domino", qui vise à mieux préparer les professionnels à cette épreuve. 

Le second projet, un film documentaire, "Les Équilibristes", initié par l’association Hors Saison s’appuie notamment sur le travail de l’équipe soignante de l’Unité de Soins Palliatifs de l’Hôpital des Diaconesses (Paris 12è). Ecrit et réalisé par Perrine Michel, co-produit par la société La Chambre aux Fresques, ce film illustre l’accompagnement d'une mère en fin de vie, au travers d'un récit poignant.

Avec le documentaire et les installations interactives signés Petit Homme Production (association lyonnaise) des témoignages de personnes en fin de vie, de leurs familles et de soignants en lien avec elles sont recueillis à l’adresse suivante : palliatifs.fr

Contacts :

La Fondation Adréa, le site internet, par ici

Les "Effets Domino" de l'hôpital Robert Debré

Les Equilibristes

Créée en 2012, ADRÉA est une Fondation d’entreprise adossée à ADRÉA Mutuelle (plus d’1 million de personnes protégées, 1 300 collaborateurs au service des adhérents). Elle soutient des projets d’intérêt général dans le domaine de la santé et du médico-social, au bénéfice des personnes vulnérables. Depuis sa création, la Fondation a accompagné et soutenu financièrement une cinquantaine de projets innovants sur tout le territoire.

Lundi 18 Décembre 2017

Les associations au secours des animaux errants

Invité : Emilie Nguyen, présidente fondatrice des Amis des chats et Catherine Dehay, présidente d'ACR, l’association les Chats des rues de Montreuil

00:00

Ils en trouvent par centaines dans des chambres d'hôtel, des appartements minuscules et insalubres, les rues, les jardins et les parcs de la capitale. Les chats, une fois recueillis, sont alors identifiés, vaccinés, nourris. Emilie prend soin d’eux à son domicile, avant qu’ils ne soient adoptés. Présidente et fondatrice des Amis des chats depuis 1992, elle souhaite donner « un grand de rafraichissement et rééquiper le local de litières et de "dodos" confortables pour les chats ». Pour cela, Emilie lance un appel aux dons sur la plateforme de financement participatif GoFundMe. Les « animaux libres », comme elle les définit bénéficie d'un espace de 180 m2.

Les demandes de dons sont également organisées par une autre association : les chats des rues à Montreuil. Un signe de plus pour témoigner de l’ampleur du phénomène des chats errants. Ces deux associations oeuvrent ensemble. « Nous nous occupons d'autres animaux : les rats et les chiens mais également d'un cheval! », explique Emilie.

Une vingtaine d’associations œuvrant pour la protection des animaux ont intégré un collectif, à l’initiative d’Emilie. La présidente des Amis des chats a demandé aux pouvoirs publics de créer une instance avec tous les acteurs concernés par la condition animale. Car « les lois de protection ne sont pas appliquées » selon elle. Ce collectif demande à ce que soit révisé le règlement sanitaire départemental qui interdit le nourrissage des animaux errants. Or, les bénévoles sur le terrain soutiennent que « pour pouvoir capturer et stériliser les animaux, il faut les nourrir. C’est un outil de base pour pouvoir ‘attraper’ un animal en vue de le capturer », précise Emilie.    

Une vingtaine d’associations œuvrant pour la protection des animaux ont intégré un collectif, à l’initiative d’Emilie. La présidente des Amis des chats a demandé aux pouvoirs publics de créer une instance avec tous les acteurs concernés par la condition animale. Car « les lois de protection ne sont pas appliquées » selon elle. Ce collectif demande à ce que soit révisé le règlement sanitaire départemental qui interdit le nourrissage des animaux errants. Or, les bénévoles sur le terrain soutiennent que « pour pouvoir capturer et stériliser les animaux, il faut les nourrir. C’est un outil de base pour pouvoir ‘attraper’ un animal en vue de le capturer », précise Emilie.    

Contacts :

Les Amis des chats, le lien Internet, par ici
Mail : lesamisdeschats@sfr.fr

Pour l'appel au don, par ici

Les chats des rues à Montreuil, le lien Internet, par ici

1 rue Malot - 93100 Montreuil

acr.montreuil@gmail.com

Tel: 01 48 51 31 32

 

Podcasts

Logo de l'émission Les spécialistes - Vivre avec le cancer

Logo de l'émission Les spécialistes - Emploi et  handicap

Logo de l'émission L'invité de la rédaction

Logo de l'émission À l'asso !