Infos

Accueil > Toutes les infos > Société

Mardi 28 Novembre 2017 - 14h18

Pétition

Ce village belge ne veut pas « d’handicapés »

A Hardigny, petit village situé en région wallonne, une pétition agite le hameau depuis quelques semaines. En cause, l’installation d’un centre pour personnes handicapées vieillissantes dont une grande partie de la population ne veut pas.

Dans le village de Hardigny (Belgique) les habitants ne beulent pas d'un établissement pour personnes handicapées.
Dans le village de Hardigny (Belgique) les habitants ne beulent pas d'un établissement pour personnes handicapées.

130 habitants, deux routes d’accès, quelques  maisons en pierre : Hardigny est un petit village tranquille. Quelques "septante" signataires (70) ont signé une pétition pour empêcher la construction d’un établissement pour personnes handicapées âgées. Pourtant, cet structure répond à un besoin, il va permettre d’accueillir quarante personnes vieillissantes qui, en majorité, n’ont plus de famille.

Un centre utile dans un lieu retiré

Les habitants opposés au projet dénoncent une opération immobilière d’un promoteur intéressé par le faible cout du terrain. Eric Lambert, chef de file des opposants au projet pointe du doigt le manque d’accessibilité du village, le manque de commerces de proximité, et d’infrastructures d’accueil. Au micro de Vivre FM, il explique : «Ça va emmener un charroi important de véhicules (…) 24h sur 24 et surtout le week-end, 365 jours par an ».

Le bâtiment construit par les promoteurs inquiète également les habitants : 15 m de haut pour la façade la plus haute, qui selon eux est tout à fait inhabituel dans le paysage d’Hardigny.

Mais les opposants vont plus loin et s’interroge sur l’avenir : « Que deviendra le bâtiment si le projet ne fonctionne pas ? », se questionne Eric Lambert qui n’hésite pas à sous-entendre qu’il pourrait être transformé en centre pour jeunes délinquants. C’est l’émoi dans le village. A souligner que le projet de centre n’a pas encore reçu le feu vert de la Ville de Bastogne dont dépend Hardigny.

Stéphanie Sérac

A lire également

Commentaires

Ce village belge ne veut pas « d’handicapés »

Podcasts

Logo de l'émission PODIUM

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires

Logo de l'émission À l'asso !

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy