Infos

Accueil > Toutes les infos > Éducation

Jeudi 22 Août 2013 - 13h59

AVS Scolarité

AVS : vers la création d’un diplôme d’Etat et 28 000 titularisations en CDI

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault vient d’annoncer des mesures concrètes aux recteurs d’académie pour mettre fin à la précarité des auxiliaires de vie scolaire (AVS). Annonces phares : la création d’un diplôme d’état de niveau CAP-BEP d’auxiliaire de vie scolaire et la titularisation progressive de 28 000 AVS en CDI.

28 000 AVS seront progressivement titularisés et un diplôme d'Etat d'AVS créé.
28 000 AVS seront progressivement titularisés et un diplôme d'Etat d'AVS créé.

C’est un pas vers la fin de la précarité de la fonction d’auxiliaire de vie scolaire (AVS). « Les accompagnants de ces enfants handicapés sont aujourd’hui dans une situation de précarité. J’ai donc annoncé la mise en place d’un statut  spécifique pour eux dans l’éducation nationale avec une formation adaptée et qui se mettra en œuvre dès la rentrée prochaine», a annoncé le Premier ministre lors d’une conférence de presse ce jeudi à Matignon à l’issue de sa rencontre avec les recteurs d’académie. 28 000 AVS seront progressivement titularisés en CDI et une véritable formation délivrant un diplôme de niveau V (CAP-BEP)  sera mise en place dès la rentrée prochaine. 

 

Vers la fin de la précarité


La France compte aujourd’hui environ 50 000 auxiliaires de vie scolaire qui accompagnent plus de 70 000 élèves handicapés de la maternelle au lycée. La création d’un diplôme sanctionnant une formation était très attendue depuis la remise au gouvernement du rapport Komitès en juin dernier. Un document qui préconisait également de titulariser les AVS en CDI. Le gouvernement semble donc avoir suivi ces recommandations.

 

Des contrats pour six ans maximum jusqu'à présent

 

Le rapport Komitès suggérait de donner un cadre professionnel à cette fonction d’auxiliaire de vie scolaire. Jusqu’à présent, être AVS n’était pas un métier mais une « fonction » régit par des contrats précaires, souvent à temps partiels et payés entre 500 et 900 euros par mois.Il s’agit donc d’une véritable révolution pour les 50 000 AVS que compte aujourd’hui notre pays qui sont actuellement en situation de précarité avec des CDD qui arrivent à échéance au bout de 6 ans et ne sont ensuite jamais reconduits. Une situation problématique pour les enfants en situation de handicap, forcés de se séparer régulièrement d’une personne qui les connait très bien. D’autant que la précarité de l’emploi pousse nombre d’AVS à mettre un terme au contrat rapidement pour trouver un emploi plus stable.

 

Ces annonces seront complétées dans l’après-midi par le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, la ministre déléguée aux personnes handicapées Marie-Arlette Carlotti et la ministre en charge de la réussite éducative George Pau-Langevin.

Etienne SCHOEFFEL

A lire également

Commentaires

AVS : vers la création d’un diplôme d’Etat et 28 000 titularisations en CDI

Podcasts

Logo de l'émission 2 minutes pour séduire

Logo de l'émission Vivre d'Amour...

Logo de l'émission La Vie des Entreprises

Logo de l'émission L'Agenda Culturel