Infos

Accueil > Toutes les infos > Société

Vendredi 26 Juillet 2013 - 12h38

Rétroviseur Agés

L’arnaque au rétroviseur : une escroquerie qui vise surtout les personnes âgées

C’est une escroquerie très répandue en ce moment partout en France. Elle vise notamment les personnes âgées et les femmes seules. L’arnaque au rétroviseur consiste à aborder un automobiliste et à lui faire croire qu’il est responsable de l’arrachement du rétroviseur d’un autre véhicule. Le but : lui soutirer de l’argent.

L'arnaque au rétroviseur cible principalement les personnes âgées pour leur soutirer de l'argent.
L'arnaque au rétroviseur cible principalement les personnes âgées pour leur soutirer de l'argent.

L’arnaque au rétroviseur consiste à aborder un automobiliste pour lui faire croire qu’il est responsable de l’arrachement du rétroviseur d’un autre véhicule. Visant principalement les personnes âgées, elle a pour but de leur soutirer de l'argent. Les sommes peuvent atteindre plusieurs centaines d'euros. 


Un procédé bien rôdé

 

Les plaintes se multiplient un peu partout en France en ce moment. L’arnaque au rétroviseur a déjà fait de nombreuses victimes. La méthode des escrocs est bien rôdée. Il s’agit de trouver une personne,  souvent âgée, de la suivre en voiture ou de l’aborder sur un parking, pour ensuite lui faire croire qu’elle est responsable d’un accrochage ayant endommagé le rétroviseur d’un autre véhicule. L’escroc fera mine d’appeler son assurance qui déconseillera à la victime de remplir un constat amiable mais plutôt de régler le litige de suite en payant le prix de la réparation. Un autre complice aura parfois pris soin de faire discrètement une marque sur votre voiture pour rendre le tout plus réaliste.

 

Des recommandations simples

 

Souvent âgés et donc plus vulnérables, les automobilistes qui ne souhaitent pas perdre leur bonus auprès de leur assurance tombent souvent dans le panneau. Certains ont déjà déboursé des sommes pouvant atteindre les 450 euros. La police incite donc les conducteurs à toujours remplir un constat amiable et à toujours passer par son assurance en cas d’accrochage.  Les autorités insistent également sur le fait qu’il ne faut jamais payer quoi que ce soit à un inconnu. En cas de doute sur l’honnêteté de la personne qui prétend avoir subi un accrochage, la police recommande également de noter le numéro de la plaque d’immatriculation du véhicule des escrocs présumés.

Etienne SCHOEFFEL

Commentaires

L’arnaque au rétroviseur : une escroquerie qui vise surtout les personnes âgées

Podcasts

Logo de l'émission La Vie des Associations

Logo de l'émission L'Invité de la Rédaction

Logo de l'émission La Parole aux Aidants

Logo de l'émission L'Agenda Culturel