PubliƩ le : Mercredi 25 Octobre 2017 - 13h08

Téléfilm

Un téléfilm familial sur la trisomie 21diffusé sur tf1


Laura (Marie Dal Zotto) veut réussir son bac malgrè les préjugés et les obstacles

Mention particulière, raconte une histoire vraie, celle de Laura, jeune femme trisomique, de 20 ans qui passe le bac. Il lui faudra braver les embûches, les doutes de sa famille, le regard brutal des autres. Néanmoins, Laura peut compter sur ses parents, Bruno Salomone premier supporter et Hélène de Fougerolles, plus circonspecte que son mari.

Mention particulière, c’est donc l’histoire d’une famille toulousaine presque ordinaire avec des personnages inspirés de la réalité. Ainsi, Laura pourra compter sur la complicité de sa petite sœur, Chloé adolescente en rébellion et sur sa meilleure amie, Adèle, jeune fille trisomique. Pas à pas, elle relève les défis, surmonte les épreuves avec force et obstination. Elle devra par exemple affronter un proviseur tatillon sur le règlement, peu enclin à l’aider pour concrétiser son rêve. Une figure de prof avec barbiche interprété avec talent par Jonathan Lambert et qui caricature l’éducation nationale dans ses pires travers.  Laura poursuit son cap bien décidée à avoir son bac pour devenir ensuite journaliste.

Premier rôle pour Marie Dal Zotto

Mention particuliere Helene de Fougerolles Bruno Salomone Marie Dal Zotto 

Un rôle principal prometteur pour Marie Dal Zotto(Laura), entourée de Bruno Salomone (son père, Jérôme),

d’Hélène de Fougerolles (sa mère, Fanny) et de Maïrna Schmitt (sa soeur, Chloé).

Marie Dal Zotto qui fait ses premiers pas à l’écran, affirme: «  Ce film, c’est ma vie de tous les jours. Ma vie, c’est un défi, j’aurai toujours des barrières à sauter, des portes à claquer. C’est comme courir un cent mètres avec des haies".

Elle suscite la joie de l’équipe après avoir déclaré avec humour: « Dans la vie, ça m’est arrivé d’avoir des conflits avec mes parents. Mais jamais je ne suis embrouillée avec mes parents comme j’ai pu m’embrouiller dans le film avec Bruno Salomone. »

Bruno Salomone et Marie Dal Zotto

Bruno Salomone et Marie Dal Zotto

Elle ajoute: « "Grâce à ce film, j’ai une vraie vision de ce qu’est le bac et cela me donne vraiment envie de le passer !"

Au sujet de Mention particulière, Hélène de Fougerolles qui joue le rôle de la maman, précise : « La sincérité de ce projet m’a énormément touchée [...] Le sujet du handicap peut être difficile à aborder et on peut avoir tendance à ne pas vouloir en entendre parler. Je crois que ce film très positif est une belle leçon de vie qui est susceptible, à son échelle, de faire évoluer la vision des gens sur le handicap. Mention particulière prouve que l’on peut traiter ce sujet avec beaucoup d’humour et de joie. » Elle conclut : « […] j’ai eu un vrai coup de cœur ».

 

 

Bruno Solomone "Jai eu les larmes aux yeux en lisant le scénario"

Bruno Salomone qui joue le rôle du papa, se souvient : « J’avoue avoir eu les larmes aux yeux plusieurs fois durant sa lecture […] Cette histoire est empreinte d’une grande sincérité. Le baccalauréat représente encore quelque chose d’important dans notre société. C’est une validation d’acquis et une porte ouverte à des études supérieures.[…] En suivant le parcours du combattant de Laura, incarnée avec beaucoup de justesse par Marie Dal Zotto, nous dépassons beaucoup d’a priori et je trouve cela poignant. J’ai avant tout vécu ce tournage comme une aventure humaine. »

Et Jonathan Lambert qui campe le rôle de Monsieur Lancelot, le chef d’établissement, dresse ce portrait : « Monsieur le proviseur est un homme strict, un peu «vieille école» et très mal accoutré à mon goût ! […] J’affectionne les personnages qui ne sont pas tout à fait sympathiques, ni tout à fait «dégueulasses» et cet homme en fait partie. »

Les 16 et 17 septembre, le téléfilm, soutenu par l’UNESCO et par le Ministère de la Santé, a été primé deux fois au 19ème festival de la fiction TV à la Rochelle : le prix du meilleur scénario et le prix du meilleur espoir féminin Adami pour Marie couronnent de succès Mention particulière.

Un film sincère inspiré du quotidien des familles

Vivre FM aime ce film grand public : Marie Dal Zotto met son expérience sur la scène au service de son talent incontestable dans ce téléfilm plein d’émotions. Le film aborde avec justesse l'ensemble des problématiques liées à la scolarisation des jeunes avec un handicap sans faux-semblants.  La spontanéité, l'énergie, l'humour de la comédienne principale s’harmonisent avec une grande sensibilité. Plus qu’une leçon de vie, Mention particulière nous invite à réfléchir sur la tolérance pour déconstruire les préjugés et s’engage à nous faire réfléchir sur l’intégration et l’inclusion des enfants, des adultes qui, comme Laura, veulent être acteurs de leur parcours scolaire puis de leur parcours professionnel. Vivre FM souhaite une belle et longue carrière couronnée de succès pour Marie Dal Zotto !

Mention particulière

Durée de 90 min.

Téléfilm de Christophe Campos avec Hélène de Fougerolles, Bruno Salomone et Marie Dal Zotto

TF1 lundi 6 novembre, 21h00

Ouafia Djebien