Fermer le menu

  Podcast

AidActifs

Aurélie Sigrand, la Slasheuse aidante

27 nov. 2018 à 16:53

Aurélie Sigrand s'occupe de sa fille, 11 ans, atteinte d'une trisomie 9, maladie rare. Elle assume d'avoir, en plus,  trois métiers en même temps pour être positive et se nourrir.

Elle considère qu'elle ne travaille plus, et pourtant, elle cumule les "casquettes". En s'écartant des tâches trop pénibles et cherchant le bonheur à tout prix, Aurélie Sigrand s'est taillée une vie professionnelle à la mesure de sa vie personnelle. 

Son secret : elle rassemblent toutes ses activités dans une seule et même entreprise.

"Quand je n'ai plus qu'une activité, j'ai une angoisse" dit elle.

A la naissance de sa fille trisomique, Aurélie est sous le choc. De dénis en dénis, elle stoppe toute activité professionnelle et s'active sur le web pour chercher comment aider les autres. Une manière comme une autre d'éviter son propre sujet. 

Mais, de fil en aiguille, elle découvre une situation peu reluisante dans laquelle elle trouve une place, une utilité.

"J'étais Décoratrice d'intérieur, mais il m'était strictement impossible d'accorder de l'importance à la couleur d'un mur ou la forme d'un objet alors que ma fille, comme tant d'autres, était dans cette situation"

En regardant la réalité en face, elle décide de s'investir dans le handicap, sortir de sa solitude et imagine une entreprise différente en voyant ce qui ne fonctionne pas dans l'appréhension des difficultés de vie liées aux handicaps.

"Je ré-imagine a ce moment là un autre sujet dans lequel je pourrais m'épanouir"

De recherches en rencontres, elle crée avec deux autres mamans un projet d'école inclusive qui aujourd'hui ne voit pas encore le jour comme elle le voudrait. En attendant, elle agit et dissémine son bon sens, son savoir et son amour des autres dans les écoles existantes.

Sa vie est hachée, elle court après le temps, et, même si cela l'agaçe, Aurélie se force à mettre son rythme au service de celui de sa fille. 

Le système scolaire ne va pas assez à la rencontre de l'enfant selon elle. Les recettes toutes faites ne fonctionnent pas même si elle n'a qu'une seule exigence : que sa fille apprenne à lire et a écrire à l'école, ce qui la rend heureuse.

 

 

 

Partager : J'aime Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Flux RSS de l'émission

Plus d'infos

AAH Accessibilité AESH AG2R LA MONDIALE Agefiph Aidant AIRe Allocation aux adultes handicapés Altérité Alzheimer ANAIS APF France Handicap Application Association Athlétisme Attentat Autisme AVC Aventure Aveugle Banque Populaire Bataclan Bénévolat Billet d'humeur Blandine Lacour Brûlures Cancer Canicule CCAH Cécité Championnat du monde Chanson Chatbot Chien-guide Cinéma Coupe du monde Croix-Rouge français Crowdfunding Culture Défi Défi solidaire Diabète Différence Discrimination Diversité École inclusive Ecologie Éducation EHPAD Élection Élèves handicapés Emploi Entreprise Entreprise adaptée Environnement ESAT Estime de soi Étude Étudiant Exclusion Fauteuil roulant Famille FEHAP Femmes Film FIPHFP FIRAH Fondation Fondation April Fondation Banque Populaire Fondation Falret Fondation Léopold Bellan Foot Formation Gay Games Goalball Grand Age Handicap Handicap mental Handicap moteur Handicap psychique Handicap visuel Handisport Harcèlement Histoire Homosexualité Hôpital Humour Hyperactivité IMC Inclusion Innovation Insertion Insolite Isolement I Wheel Share Journée Spéciale Aidants Actifs 2018 Justice Ladapt Lecture LGBT Livre Logement LSF Maladie Maladie rare Malvoyant Mbappé MDPH Mécénat Médialab Mode Musique Natation Nexem OCIRP Opération Paralysie cérébrale Parkinson Photographie Politique Prothèse Prévention Reportage Réchauffement climatique Recherche Rentrée Rugby-fauteuil Santé Santé mentale Scolarisation Scolarité SDF Seniors Sexualité Sida Société Solidarité Solitude Sommeil Suicide Sport Sport adapté Stress post-traumatique Surdité TDAH Technologies Télévision Théâtre Tolérance Tourisme Transports Traumatisme Trisomie 21 Tumeur UNICEF Vacances Vivre Ensemble Vivre et devenir Wilson Zoothérapie

Rester informé