Reportage

Handicap psychique : quand les oiseaux permettent de sortir de l'isolement

L'oiseleur-fauconnier Yvan Gilbert visite la maison de vie à Crac'h (Finistère) - été 2018
L'oiseleur-fauconnier Yvan Gilbert visite la maison de vie à Crac'h (Finistère) - été 2018

Yvan Gilbert est oiseleur-fauconnier. Cet été, avec ses oiseaux, il a rendu visite à dix-sept patients en situation de handicap, à la maison de vie à Crac'h (Finistère). L'occasion d'offrir aux résidents une parenthèse enchantée et de rompre avec l'isolement. Découvrez notre reportage audio. 

 

Yvan est un oiseleur dresseur qui présente ses spectacles au Tropical Parc, dans le Morbihan. Mais récemment, cet artiste a décidé d’effectuer une représentation dans la maison de vie de Crac’h, à proximité de Carnac. Une excellente initiative pour stimuler les pensionnaires atteints de troubles psychiques.

Écoutez notre reportage

La passion d’Yvan pour les oiseaux est née lors de son enfance. À l’âge de huit ans, il apprivoisait déjà plusieurs espèces dans les volières de son père, lui-même éleveur amateur. Yvan a fini par suivre sa vocation, et en a fait sa profession. Il a travaillé dans diverses structures zoologiques, en commençant sa carrière au Puy du Fou avec des rapaces. Il l’a notamment poursuivie à l’office national des forêts, près de Rambouillet, ainsi qu’à l’aquarium d’Audierne, dans le Finistère, où il a monté un spectacle d’oiseaux marin. Actuellement, Yvan présente un spectacle scénarisé au Tropical Park, accompagné par plus de 200 oiseaux, tels que des perruches, des grues, ou des perroquets. 

Les oiseaux pour colorer le quotidien des malades

Mais cet été, Yvan a décidé de diversifier son public. Il est allé effectuer une représentation, avec des perruches et des instruments de musique, dans la maison de vie de Crac’h, en axant le spectacle sur le contact physique entre les animaux et les dix-sept pensionnaires présents. Ce projet avait une vraie signification pour Yvan, car le handicap psychique le sensibilise personnellement, lui qui a déjà séjourné dans des établissements médicalisés, plusieurs années auparavant. Yvan connaît ainsi le quotidien des patients qu’il juge très souvent monotone, et désirait alors égayer leur après-midi avec ce spectacle d’une heure.

De plus, l’interaction avec les animaux possède également des vertus thérapeutiques pour les patients. Selon Yvan, ses oiseaux ont les mêmes caractéristiques que les chiens et les chats dans leur   familiarité et leur complicité avec les êtres-humains. Au contact des oiseaux, les pensionnaires sont susceptibles de développer leur confiance en eux, ainsi que leur estime personnelle. Les oiseaux permettent également de stimuler les patients en les émerveillant, ce qui contribue grandement à leur bien-être. 

D'autres projets avec les personnes âgées 

Yvan ne compte cependant pas en rester là. Il a déjà prévu de renouveler très prochainement l’expérience, avec de nouveaux établissements du Morbihan. Mais Yvan désire également effectuer des représentations au sein d’écoles maternelles et de maisons de retraite, afin d’élargir davantage son public. 

Sur le même thème

La zoothérapie aide les personnes atteintes de troubles psychiques

La médiation animale : une aide naturelle pour les personnes handicapées et les séniors

Angélique Doucet accueille des personnes handicapées dans sa ferme