Reportage

Handicap : des solutions pour profiter de l'été!

Photo by Yomex Owo on Unsplash
Photo by Yomex Owo on Unsplash

Trouver une plage, un camping, ou une activité outdoor accessible.... ce n'est pas toujours facile de profiter des vacances quand on est handicapé. Heureusement des solutions existent pour permettre à tout le monde de profiter de l'été. Découvrez notre dossier complet. 

Plier bagages, profiter des beaux jours, prendre ses quartiers dans un camping, faire des randonnées dans la nature ou pratiquer des sports de grand air (VTT, Kawak, etc). Beau programme qui sera sûrement celui de nombreux français durant cet été, et pourtant, tous ne sont pas logés à la même enseigne en matière d’offres touristiques. Pour les personnes en situation de handicap il est encore assez difficile de trouver un établissement capable de vous accueillir dignement ou une activité extérieure que vous pouvez pratiquer sans encombre.

Écoutez notre reportage

Des campings encore peu accessibles

Hébergements particulièrement prisés par les Français de toutes catégories sociales, les campings ne sont ainsi pas tous adaptés aux besoins des personnes handicapées et leurs proches. C’est pour répondre à leurs problèmes que Stéphane Tapis a crée Handicamp, un tour opérateur qui se donne pour objectif de recenser des campings à la pointe en matière d’adaptabilité au handicap, la liste est ensuite transmise aux associations d’aides aux personnes handicapées qui peuvent faire circuler les adresses à leurs bénéficiaires. Stéphane, qui travaille depuis vingt ans dans le milieu du camping, mesure toujours l’importance d’un tel projet, les campings ont pourtant l’obligation de proposer des équipements accessibles à tous, faute de quoi l’ouverture de leur établissement leur est refusée. Mais dans les faits, cette sanction ne s’applique que pour certaines parties comme l’accueil ou les sanitaires, les mobil-homes ne sont pas encore concernés, les problèmes sont donc loin d’être tous réglés. A travers Handicamp, Stéphane espère aussi sensibiliser les propriétaires de campings pour qu’ils fassent les aménagements eux-mêmes, sans que de nouvelles sanctions aient à être prises.

 

Rendre la nature accessible à tous

Si loger dans un établissement accessible est une chose non négligeable, les difficultés d’accessibilité sont loin de se cantonner aux barrières des hébergements de plein air. Pour pratiquer une activité sportive ou tout simplement faire une balade dans la nature, c’est encore un parcours d’obstacles qui se dresse. Mais là aussi, des initiatives sont mises en place pour changer les choses, à l’instar de Activhandi, une application doublée d’un site internet mis en place dans les départements de Savoie et Haute-Savoie. Les utilisateurs peuvent y recenser des structures ou visites organisées (randonnées et autres parcours sauvages) adaptés à tous les types de handicaps, une adaptabilité qui peu prendre des formes physiques (installation de rampes d’accès par exemple) ou tarifaires (entrée gratuite pour la personne aidante). Florian, le cofondateur d’Activhandi, a pu expérimenter lui-même, auprès de sa compagne handicapée, la difficulté de trouver des activités touristiques adaptés dans leur département de Haute-Savoie. D’après lui, le cœur du problème serait un défaut de communication de la part des structures touristiques, qui ne font pas assez savoir qu’elles peuvent accueillir tous les publics, et ce alors qu’elles seraient de plus en plus ouvertes aux personnes handicapées. Il faut néanmoins rappeler que toutes les infrastructures touristiques sont censées être adaptées aux personnes handicapées selon la loi handicap du 11 février 2005. 13 ans plus tard, cette dernière reste encore trop peu respectée.

 

Sur le même thème

Vacances pour enfants autistes : où l'inscrire ?

Le guide du Petit Futé pour des vacances accessibles

« Les vacances sont un droit, pas un luxe », trois associations tirent la sonnette d'alarme