Bénévolat

Et si vous deveniez volontaires auprès des plus fragiles?

Photo Elodie Perriot pour Simon de Cyrène
Photo Elodie Perriot pour Simon de Cyrène

L’association Simon de Cyrène, qui gère des maisons partagées pour personnes handicapées et valides, est à la recherche de jeunes volontaires pour des postes en service civique. Elle vient également de publier une vidéo présentant un texte inédit du slameur Grand Corps Malade.

Crée à la fin des années 90 par des jeunes militants pétris de valeurs chrétiennes, l’association Simon de Cyrène doit son nom à l’homme qui fut réquisitionné pour aider Jésus à porter sa croix jusqu’au Golgotha. Elle défend l’idée que les personnes handicapées, loin d’être un fardeau, humanisent la société et qu’il faut bâtir avec elles une relation d’égalité et de solidarité. La principale activité de l’association est la création de maisons partagées, des personnes handicapées et valides volontaires y logent dans des appartements privés tout en animant conjointement les parties communes (salon, salles à manger, cuisine). Les locataires participent également de manière régulière à des ateliers et sorties pour rester ouvert au monde et renforcer la convivialité. Récompensée récemment par le prix French impact, qui vise à soutenir des innovations sociales, Simon de Cyrène compte désormais élargir son réseau de maisons, elle cherche également à recruter du personnel pour aider à l’animation quotidienne de ces lieux de vie originaux. L'association est notamment à la recherche de jeunes volontaires en service civique pour ses maisons partagées de Vanves (92), Rungis (94), et Dijon (21).  

Apporter une présence relationnelle et sécurisante aux résidents

Quand les jeunes volontaires arrivent, ils ne connaissent souvent rien au handicap et à la vie partagée. Ça les fascine, ça les remue mais c’est difficile et on voit avec le temps combien ça les façonne. Ils sont en quête de sens ! En cours d’année, s’opère un vrai changement : ils ajustent leur propre projet personnel et passent de la fascination à … l’engagement. Avant de s’engager chez Simon de Cyrène, tous font une semaine de « séjour découverte ». Elle permet de les découvrir en immersion et de donner notre accord pour le Service Civique. Quand ils arrivent, une journée de rentrée permet de fédérer le groupe qui se retrouvera ensuite pour des formations spécifiques en interne ou à l’extérieur. La qualité de l’accompagnement et de la formation est essentielle. Cela balise leur engagement. Au quotidien, ils sont accompagnés par le responsable d’appartement et participent à toutes les réunions d’équipe. Ils ont aussi des points réguliers avec la responsable des ressources humaines. Agréé par l’Agence du Service Civique pour recevoir des volontaires, Simon de Cyrène offre à ces jeunes filles et garçons une expérience unique au seuil de leur vie professionnelle : venir passer le « diplôme du cœur » en se mettant au service des plus fragiles.

Grand corps malade s'engage 

Afin de faire sa promotion et surtout d'élargir son public, Simon de Cyrène vient de diffuser sur sa chaîne youtube une vidéo présentant une chanson inédite de Grand Corps Malade. De sa voix rauque et chaude, le slameur le plus de célèbre de l'hexagone y déclame un texte touchant faisant référence aux bienfaits de la vie et aux deuxièmes naissances. Une façon d’évoquer les personnes handicapées qui, une fois leur spécificité reconnue par la société, peuvent « renaître » en vivant le plus normalement possible auprès des autres. En support visuel, le clip représente des scènes de vie qui se déroule dans des maisons tenues par l’association Simon de Cyrène, on y voit de belles images de complicité entre personnes valides et handicapées qui cuisinent ensemble, sortent ensemble, ou rigolent ensemble. Une façon de promouvoir la coexistence valides/non valides dans la lignée des principes fondateurs de Simon de Cyrène, des principes que l'équipe de l'association compte bien continuer à faire vivre avec le futur soutien des volontaires attendus impatiemment.

 

Retrouvez ici les informations pour candidater

Sur le même thème       

Vacances d'été : Et si vous partiez faire du bénévolat à l'étranger ?

Appel : L'APF Evasion a besoin de bénévoles                     

La fin de l'isolement au bout du fil