Société

Une caravane dans la rue pour créer du lien social et débattre

Belleville, la caravane de l'association
Belleville, la caravane de l'association
Depuis 10 ans, l’association “Dans le Genre Égales”, investit l’espace public avec sa caravane, pour créer des rencontres et des échanges autour de l’égalité femmes-hommes entre des personnes qui habituellement ne feraient que se croiser.

Nous avons choisi de vous présenter une action sociale originale qui s’est déroulée il y a quelque temps boulevard de Belleville dans le 19ème arrondissement de Paris. Durant une semaine les passants et les habitants du quartier ont eu la surprise de voir s’installer une caravane à la sortie du métro une semaine.


Jean-Michel Taliercio, est le co-président de l’association “Dans le Genre Egales” qui milite pour l’égalité entre hommes et femmes. Parmi les nombreuses actions qu’il mène au quotidien pour faire avancer les mentalités, il y a la caravane : un lieu de parole itinérant et insolite qui invite les passants à se rencontrer et à débattre dans la rue.

La caravane permet à différentes personnes de croiser le même chemin, pour échanger et débattre. Les discriminations sexistes, sont, on le sait depuis quelques mois sur le devant de la scène médiatique avec des mouvements comme #balancetonporc ou #metoo. Des initiatives comme celle-ci permettent de développer le débat en dehors de l’environnement médiatique.

Au détour des échanges, nous avons rencontré Guillaume, un professeur de danse.Dans ses cours, il est témoin au quotidien de discriminations envers les femmes. Régulièrement, il lui arrive de devoir exclure un élève masculin du groupe à cause de son comportement désobligeant envers une de ses camarades. Alors pour casser les préjugés dont sont victime les femmes et faire avancer les mentalités, il a créé une danse, qu'on peut qualifier de danse “féministe”. C’est ce sujet qu’il a souhaité abordé en venant dans la caravane.  

Guillaume milite au quotidien pour l’égalité, hommes/femmes. Il développe également des ateliers qui permettent aux femmes victimes de violences de reprendre confiance en elles par la danse. Les nombreux témoignages recueillis dans la caravane ont été filmé et seront présentés sous la forme d’un film sur le site de l’association : https://danslegenreegales.fr/.

Au travers des témoignages recueillis, une idée persiste : le combat féministe commencé dans les années 60 est loin d’être terminé et il est indispensable qu’il continue !


Retrouvez l'intégralité de notre reportage :