Société

Réfugiés : comment les aider à s'intégrer dans la société Française ?

Saïd, réfugié Irakien
Saïd, réfugié Irakien

La journée mondiale des réfugiés se déroule ce mercredi 20 juin. Ils sont 69 millions dans le monde a devoir quitter leur pays en guerre. Avant d'arriver en France, Saïd était médecin en Irak. Lui, a réussi à s'intégrer dans la société. Il est un exemple pour beaucoup d'autres, qui peinent à se reconstruire, loin de leurs racines.

    Il y a actuellement près de 69 millions de réfugiés dans le monde. Leur nombre ne cesse d’augmenter. Persécutés dans leurs pays, obligés de fuir pour survivre, ils étaient 3 millions de plus l’année dernière, par rapport à 2016.

Saïf, lui, était médecin généraliste en Irak. Mais à cause des miliciens de Daesh, il a été contraint de partir, avec sa famille, en 2014. Arrivé en France, il a été pris en charge par l’Ordre de Malte. Cette organisation catholique et hospitalière, créée en 1927, a pour vocation de secourir et d’accueillir les personnes fragilisées par la vie. Il a obtenu le statut de réfugié en France, et a réussi à s’intégrer convenablement dans la société Française.

Mais les exemples comme celui de Saïf sont rares. Car malgré le contexte mondial inquiétant, la France n’est que le troisième pays d’Europe à avoir accueilli le plus de demandeurs d’asiles en 2017, et seulement le neuvième pays européen, proportionnellement à la population. Ces réfugiés sont généralement victimes de préjugés de la part d’une partie de la population française. Ils sont parfois assimilés au terrorisme, ou sont accusés de venir profiter des aides sociales françaises. La France ne devrait d’ailleurs accueillir qu’une petite partie des 629 réfugiés - débarqués en Espagne ce dimanche 17 juin 2018 - après leur avoir fait passer une audition au cas par cas.

À l’occasion de la journée mondiale des réfugiés, ce mercredi 20 juin 2018, la ville de Paris organise un événement solidaire, sur la Place de la République. L’objectif de cette journée est de sensibiliser la population à cette problématique, afin de faciliter l'insertion des réfugiés dans la société Française. De 14h à 21h, les visiteurs peuvent assister à des débats autour des demandeurs d’asile, et sont également invités à participer à diverses activités sportives.

    

Retrouvez le témoignage de Saïf dans l’info différente de Vivre FM