Mucoviscidose

Marine, 20 ans, veut croire en ses rêves

Marine de la Rivière, équipière de Maxime Sorel
Marine de la Rivière, équipière de Maxime Sorel
Elle est âgée de 20 ans et est l’aînée d’une fratrie de 6 frères et sœurs, dont 4, avec elle, sont atteints de mucoviscidose. Mais les difficultés quotidiennes n’empêchent pas Marine de la Rivière de vivre sa passion de la voile. Elle est d'ailleurs l'équipière du skipper Maxime Sorel.

  

D’origine génétique, la mucoviscidose impacte les poumons et le système digestif, entrainant des symptômes tels que des problèmes respiratoires, des douleurs abdominales, voir une mauvaise digestion. 7000 Français en sont atteints. Tous les trois jours en France, un enfant né malade de la mucoviscidose.

 

Pour les aidants familiaux, ce n’est pas toujours facile de gérer cette situation, mais la détermination l’emporte souvent. Si la mucoviscidose reste mortelle, le nombre de décès dû à cette maladie est en baisse constante depuis plusieurs années. De plus en plus de patients arrivent maintenant à atteindre l’âge adulte. Les raisons de cette bonne nouvelle sont les conséquences des progrès effectués par la recherche scientifique, soutenue notamment par des associations comme « Vaincre la mucoviscidose ».

 

C’est à travers cette association, que Marine, 20 ans, atteinte de mucoviscidose, a pu rencontrer le skipper Maxime Sorel. Originaire de St-Malo, passionnée de voile depuis toujours, la jeune étudiante navigue régulièrement avec celui qui s’est fait connaître du grand public lors de la route du Rhum 2014. Elle est désormais la coéquipière du professionnel sur les entraînements et les petites courses, et elle prépare également la mini transat 2019, à laquelle elle rêve de participer, pour prouver « que la mucoviscidose n’est pas un frein aux rêves les plus fous ! »


Marine participera aussi aux virades de l’espoir, le dimanche 30 septembre prochain, organisées par l’association "Vaincre la Mucoviscidose". Un événement national festif qui permet de récolter des fonds pour faire avancer la recherche. « Les Virades de l’espoir représentent, sur une journée, prés de 350 Virades, 30 000 bénévoles et prés d’un million de participants qui permettent de collecter la moitié des dons annuels de l’association. » Pierre Guérin - Président de Vaincre la Mucoviscidose. www.virades.org

 

Retrouvez le témoignage de Marine dans l'info différente de Vivre FM