Jamel Debbouze

Jamel Debbouze parle de son handicap et raconte son accident de train

Jamel Debbouze le 7 février 2018 sur C8 dans l'émission
Jamel Debbouze le 7 février 2018 sur C8 dans l'émission
L’humoriste rappelle que sa réussite est un « message d’espoir » pour tous ceux qui se reconnaissent en lui, par le lieu où ils habitent, leur âge… Bref, il espère servir de modèle au-delà des personnes handicapées et des banlieues.

Jamel Debbouze fait face à une classe, dans l’émission Le Tableau diffusée sur C8 le 7 février. L’artiste parle rarement de son handicap mais le sujet a été abordé à l’occasion des questions. Une élève rappelle à l’humoriste à quel point il représente un modèle : « Votre réussite est un beau message d’espoir pour les handicapés ». « Ouais, mais pas que pour les handicapés », répond l’humoriste ». Puis Jamel Debbouze sourit, rassure la jeune fille et s’explique :

L’accident de train à Trappes, une « bétise »

« Si ma réussite peut faire du bien à qui que ce soit, je suis très heureux. Les handicapés peuvent se voir à travers moi et ça peut leur donner de la force. Les petits, les gens de banlieue, les Parisiens, les gens de mon âge. »  Et Jamel Debbouze espère  « être plus universel qu’un handicapé, qu'un mec de banlieue ». L’artiste est également revenu sur l’accident à l’origine de son handicap au bras droit. Le comédien considère aujoud’hui une « bétise » en n’écoutant pas ses parents.

Des personnalités répondent aux élèves

En 1990, alors qu’il a 14 ans, Jamel Debbouze traverse les voies pour « gagner du temps » et sans regarder avant de s’engager sur les rails. Le jeune homme est heurté par un train Paris-Nantes, un autre jeune est décédé au même moment. L’émission Au Tableau met une personnalité en présence d’élèves qui leur posent des questions. Le 7 février, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire a également été interviewé dans l’émission, de même que l’ancien premier ministre Manuel Valls.