Palestine

Hommage de Gaza à un militant handicapé tué par balle par l'armée israélienne

Ibrahim Abou Thouraïa lors de la manifestation
Ibrahim Abou Thouraïa lors de la manifestation
Lors de la manifestation du vendredi 15 décembre, Ibrahim Abou Thouraïa, amputé des deux jambes, manifestait avec d’autres jeunes face aux soldats israéliens. La mort du palestinien de 29 ans devient un phénomène sur la toile et réunit la foule dans les rues de Gaza.

Ibrahim Abou Thouraïa était en fauteuil roulant depuis 2008 après une amputation des jambes suite à un raid de l'armée israélienne dans un camp de réfugiés palestiniens au Liban. L'envoyé spécial du journal Le Monde raconte qu'Ibrahim Abou Thouraïa avait dit à son frère qu'il ne reviendrait pas vivant de cette manifestation. En effet, le palestinien voulait donner sa vie à la cause palestinienne. Dès l’intifada de 2000, il était de tous les combats contre Israël. Son père raconte qu'il a reçu cinq balles dans le corps depuis son adolescence.

 

Le lendemain de sa mort, les vidéos tournent sur les réseaux sociaux. En peu de temps, Ibrahim Abou Thouraïa devient un véritable héros en Palestine. Des milliers de personnes sont dans la rue pour ses obsèques.

 

Coté israélien, une enquête a été ouverte pour savoir si le soldat qui a tiré était en état de légitime défense. Manifestement, le palestinien, qui était sorti de son fauteuil et qui se déplaçait grâce à ses mains au moment des faits, ne constituait pas une menace.