Musique

Un festival international de musique handicap en Tunisie

A Tunis, au théâtre municipal, le festival international des aveugles et des « musiciens créatifs handicapés », rassemble pour sa troisième édition des artistes venus de pays arabes. C’est l’occasion de faire changer les mentalités sur le handicap.

A l’affiche, l’artiste  jordanienne Dalia Sabri Hussain, la chanteuse palestinienne Rana Aliya ou bien encore le pianiste marocain Fatteh Nakkadi. « le handicap provoque un malaise dans l’entourage familial dans la société arabe » estime Mohamed Mansouri, le président de l’association Ibsar, une association pour la culture et les loisirs pour les non et mal voyants. Cet événement est donc le bienvenu pour bousculer les idées reçues autour du handicap et réunir des artistes qui vont échanger autour de leur expérience.

14 pays représentés

Des artistes particiapnts viennent de 14 pays arabes (Bahrein, Irak, Emirats-Arabes-Unis, Koweit, Liban, Egypte, Maroc, Iran, Tunisie, Palestine, Jordanie, Libye, Qatar et Algérie). Cette année, un prix est décerné pour récompenser tous ceux qui œuvrent pour la protection des droits des personnes handicapées. Le prix lancé par l’Institut des droits de l’homme en collaboration avec Ibsar récompense l’Union palestinienne des handicapés.