Innovation

Une puce pourrait bientôt rendre la vue aux aveugles

Source : Rice University
Source : Rice University

Recouvrer la vue grâce à une puce implantée dans le cerveau ? Ce sera peut-être bientôt possible ! Des chercheurs américains à l’Université de Rice à Houston ont mis au point une puce appelée FlatScope, qui, si elle est implantée sur le cerveau, pourrait pallier au mauvais fonctionnement des neurones responsables de la cécité.

Rendre la vue aux aveugles, c’est peut-être pour bientôt. FlatScope, c’est un mini-microscope sous la forme d’une puce. Implanté sur le cerveau, FlatScope recrée un parcours pour l’information visuelle en évitant les neurones déficients.

Un itinéraire bis dans le cerveau

FlatScope, c’est un microscope extra-plat qui sera posé à la surface du cortex cérébral. Il agit en repérant les neurones qui réagissent à la lumière. Il serait capable de stimuler des centaines de milliers d’autres neurones, créant ainsi, un nouveau cheminement permettant à l’information visuelle de parvenir jusqu’au cerveau.

Cette puce a été élaborée par des chercheurs de l’université Rice à Houston dans le cadre du Neural Engineering System Design (NESD). Ce programme est financé à hauteur de 65 millions de dollars par l’armée américaine car si l’objectif initial du FlatScope est d’étudier les impulsions électriques qui traversent les neurones, son utilisation pourrait être beaucoup plus large.

La fin de nombreux handicaps, ce serait possible ?

Les microprocesseurs comme FlatScope pourraient rendre inutiles certaines prothèses. Ils permettraient de « réparer » des sens endommagés grâce à leur action sur le cerveau. En théorie donc, ces microprocesseurs pourraient pallier un handicap.

Pour aller plus loin, ces puces pourraient permettre à l’organisme humain de détecter les éléments qu’il est incapable de voir en temps normal comme des ondes magnétiques ou des objets dans l’obscurité. On comprend donc beaucoup mieux pourquoi ce projet s’inscrit dans le NESD de l’armée américaine.