Carte Mobilité

La carte mobilité inclusion, un document trois en un

La carte est destinée à remplacer trois justificatifs existants, la carte d’invalidité, de priorité et de stationnement. L’objectif est de simplifier la vie des bénéficiaires.

Depuis le 1er janvier, un seul document remplace les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement, il s’agit de la carte mobilité inclusion. L’entrée en vigueur de cette pièce a été annoncée par un décret paru au Journal officiel le 27 décembre. Cette mesure fait partie des engagements pris par François Hollande lors de la Conférence nationale du handicap de décembre 2014, elle a ensuite été incluse dans la loi pour une République numérique.

Une carte pour éviter les fraudes

La carte mobilité inclusion est deux fois plus petite que les documents qu’elle remplace, elle a la taille d’une carte de crédit. Les autorités ont voulu créer une pièce infalsifiable et sécurisée. La fabrication est assurée par l’imprimerie nationale, qui conçoit les cartes d’identité nationale. Le document est envoyé directement au domicile de son propriétaire. Un flashcode permet de vérifier rapidement qu’il s’agit bien d’une vraie carte et que son utilisateur bénéficie des droits indiqués.

Une généralisation d’ici 2025

Dans le cas où l’utilisateur bénéficie du stationnement prioritaire, il reçoit deux cartes, l’une à laisser sur son pare-brise, l’autre à garder sur lui. Dans tous les cas, la demande se fait auprès de la Maison départementale des personnes handicapées. Les détenteurs de cartes d’invalidité, de priorité et de stationnements peuvent encore les utiliser jusqu’à leur expiration, le nouveau document est destiné à se généraliser d’ici 2025.

Image : Jean-Louis Zimmermann Flickr licence Creative Commons BY