Sexualité

Homosexualité et handicap : une association pour en parler

Carlos Correvon, un des fondateurs de l'association suisse LGBT Alliage
Carlos Correvon, un des fondateurs de l'association suisse LGBT Alliage

Quel espace permet-il d'afficher sa sexualité en toute liberté ? La Gay Pride, par exemple, mais pas seulement... Une jeune association, partage cet objectif doublé d'un autre, celui de parler des handicaps au sens large. Ouverte à tous, la « LGBT ALLIAGE » confie attirer de nouveaux membres chaque semaine.

Une association pourrait bien faire figure de proue dans la Suisse Romande. Dénommée « LGBT Alliage », elle a été créée début juin 2016. Et tire son originalité du fait de réunir la communauté des lesbiennes, gays, bi et transexuels (les LGBT) avec des personnes concernées par les situations de handicap.

 

Accepter les singularités

 

A l’origine du projet associatif, on trouve Carlos Correvon. Résident au foyer Rhapsodie dans les environs de  Lausanne, il a fait part d’un besoin de s’exprimer sur l’homosexualité et le handicap. Grâce, entre autre, à un des veilleurs du foyer Omar Odermatt, il a fondé l’association « ALLIAGE ». Cette première pierre de posée soutient les personnes homosexuelles atteintes de handicap mental. Une particularité qui une fois mises en lumière ont suscité la création d’un espace d’expression. 


 

Viser l’intégrité

 

L'association « ALLIAGE » accueille en son sein tout public. Cette ouverture s’est illustrée, samedi 25 juin, à la « Pride de Fribourg » : première année où cette marche des fiertés a été rejointe par des personnes en situation de handicap mental. Le président organisateur de cet événement, Alexandre Robatel voit l’arrivée de cette association d’un bon œil.

 

 

Image : Marius Affolter