#Rio2016

Pierre Fairbank : une valeur sûre du handisport français

Pierre Fairbank est un exemple de longévité dans l'athlétisme handisport tricolore
Pierre Fairbank est un exemple de longévité dans l'athlétisme handisport tricolore
Pierre Fairbank est un sprinteur handisport originaire de Nouvelle-Calédonie. Depuis plus de quinze ans il représente la France dans les grandes compétitions internationales. Il a notamment remporté l'or hier sur 400 mètres aux mondiaux d'athlétisme de Doha. Il sera sur les pistes pour les Jeux paralympiques de Rio.

Pierre Fairbank a rendez-vous avec les pistes des Jeux paralympiques de Rio en septembre prochain. Le sprinteur en fauteuil s'est qualifié le 20 janvier à Camberra. Le Français est notamment arrivé premier à l'épreuve du 100 mètres.

Né à Hienghène en Nouvelle-Calédonie en 1979,  Pierre Fairbank perd l'usage de ses jambes à l'âge de sept ans, après avoir contracté la polio. C'est un sportif précoce, il participe dès 15 ans à la fondation d'une section handisport à Nouméa. Le jeune homme rejoint l'équipe de France en 1998, remporte trois médailles aux Jeux Paralympiques de Sidney en 2000, dont l'or sur 200 mètres. L'année suivante est une consécration, le sportif décroche trois médailles d'or sur ses distances favorites, le 200, le 400 et le 800 mètres.

Le vétéran

Pierre enchaine ensuite les médailles aux championnats d'Europe et du Monde handisport, dans la catégorie T53 et 54, celles-ci incluent les candidats paraplégiques. Ce sprinteur est un passionné de sa discipline il participe à toutes les courses qui se présentent à lui. A 44 ans, à l'âge où d'autres athlètes passent à la course de fond, Pïerre Fairbank est un vétéran des pistes. La pratique du handisport s'est développée de même que l'arrivée constante de concurrents redoutables. Aux JO de Londres le Britannique David Weir a gagné quatre médailles d'or en catégorie T54, il a huit ans de moins que Fairbank. Le Néo-Calédonien reste un adversaire redoutable, en 2004 et en 2008 il signe deux records, le premier sur 400 mètres, le second sur 800.

La Nouvelle-Calédonie a donné à la France de nombreux sportifs handisport, comme Thierry Cibone, lanceur de javelot, de disque et de poids ou encore Marcelin Walico s'illustre au javelot.