Journaliste

La journaliste handicapée en photo sur le site de l'Élysée est au chômage, faute d'accessibilité

La seule journaliste qui a interviewé François Hollande jeudi est au chômage faute d'accessibilité des lieux de travail.
La seule journaliste qui a interviewé François Hollande jeudi est au chômage faute d'accessibilité des lieux de travail.

Vous l'avez peut-être remarquée sur le site de l'Élysée : cette jeune journaliste est diplômée (Bac+5), elle a de l'expérience en radio, en presse écrite et en télévision mais quand elle voulu postuler pour avoir ses premiers contrats elle s'est heurtée au problème de l'accessibilité des agences de production et des rédactions.

Vous avez sans doute vu sa photo sur le site officiel de l'Élysee, Camille Gousset est la seule journaliste a avoir eu accès à Fançois Hollande le 11 décembre à l'occasion de la Conférence Nationale du Handicap.

L'Élysée, fier de cette belle prestation n'a pas hésité à mettre en ligne une photo du Président de la République répondant aux questions de la jeune journaliste. "On m'avait dit qu'il n'y avait pas de journalistes en situation de handicap" s'est étonné François Hollande en rencontrant la reporter en fauteuil roulant électrique qui s'est imiscé dans la salle des fêtes de l'Élysée.

 

Après un parcours scolaire sans faute en milieu ordinaire, soutenue par ses parents tout au long de sa scolarité, Camille gousset obtient haut la main son bac en 2006. Trois ans plus tard et une licence d'histoire en poche, elle engage une formation de journaliste plurimédia à l'Institut Supérieur de Formation au Journalisme et obtient son diplome en 2012.

Elle prend ensuite le temps de passer son permis de conduire afin d'être le plus mobile possible pour réaliser ses reportages. Objectif réalisé, en six mois de leçon de conduite Camille obtient son précieux sésame du premier coup.

 

Dès la rentrée 2013 elle contacte de nombreuses rédactions afin de faire sa place dans le milieu journalistique, mais lorsque l'on est en fauteuil roulant trouver un emploi relève du parcours du combattant car de nombreux batiments restent totalement inaccessibles et les employeurs sont toujours sceptiques quand à la productivité d'une personne en situation de handicap surtout dans un milieu comme le journalisme où il faut être réactif et mobile : "Je sais que je dois sans cesse faire mes preuves, confie Camille, prouver que je sais faire mon travail, que je suis autant capable que les journalistes valides. Je pense qu'aujourd'hui je l'ai une fois de plus prouvé en réalisant cette interview face au président de la Répubique !"

 

En janvier dernier, elle propose un sujet au magazine Turbo (M6) sur les véhicules adaptés pour les personnes handicapés. Quelques mois plus tard, la chaine confiera la rédaction de ce sujet à une journaliste valide qui appellera Camille pour la faire témoigner !! Dommage. Une fois de plus le handicap de la jeune femme a primé sur ses compétences professionnelles.

 

Aujourdhui, Camille Gousset cherche à intégrer une rédaction. Elle est spécialisée dans les sujets sociétaux et ne se limite pas à un seul support. Radio, télévision ou presse écrite, rien ne lui fait peur, Camille sait s'adapter aux différentes contraintes du métier et nous ne doutons pas de sa réussite prochaine. A bon entendeur !