Exosquelette

Améliorer le quotidien grâce aux exosquelettes

Les exosquelettes pourraient faciliter le quotidien des personnes en fauteuil roulant
Les exosquelettes pourraient faciliter le quotidien des personnes en fauteuil roulant

Une grande première aux Etats-Unis : l’exosquelette Rewalk personnel, qui permet aux personnes paraplégiques de rester debout et de marcher, vient d’être autorisé à la vente sur le marché américain. Le feu vert a été donné par l’agence du médicament américaine (FDA).

Le Rewalk personnel a pu être aperçu lors du match d’ouverture de la Coupe du Monde entre le Brésil et la Croatie le 12 juin dernier. Conçu par l’ingénieur tétraplégique Amit Goffer, ce bijou de technologie est la deuxième création de la société israélienne Argo Medical Technologies (après le Rewalk à vocation thérapeutique). Destiné à facilité le quotidien de personnes en fauteuil roulant, le Rewalk personnel leur offre plus de mobilité, que ce soit au travail, à l’extérieur et sur tout type de surfaces.

 

Certaines études ont révélé d’autres bénéfices : une « nette » amélioration physique de la fonction cardiaque et du retour veineux ont été constatés chez les utilisateurs. Psychologiquement, ces derniers devraient éprouver un sentiment de bien-être et une meilleure estime d’eux-mêmes selon ses concepteurs.

 

Une innovation limitée à certains patients

 

Toutes les personnes paralysées ne peuvent pas encore bénéficié du Rewalk personnel. Actuellement, celui-ci n’est adapté qu’aux patients touchés entre la 7ème vertèbre thoracique (T7) et la 5ème vertèbre lombaire (L5). Son cousin thérapeutique s’adresse pour sa part aux patients atteints sur la moelle épinière entre la 4ème et la 6ème vertèbre thoracique.

 

La taille et le poids sont également pris en compte. L’utilisateur du Rewalk personnel doit mesurer entre 1m60 et 1m90, et ne doit pas peser plus de 100 kgs. Cette innovation est commercialisée au prix de 70 000 dollars (50 000 euros), mais des spécialistes estiment que sa démocratisation pourrait faire baisser son prix.