Procès EasyJet

EasyJet, jugé pour discrimination

La compagnie EasyJet est actuellement jugée pour discrimination.
La compagnie EasyJet est actuellement jugée pour discrimination.

La compagnie aérienne britannique EasyJet comparaît devant le tribunal aujourd’hui à Bobigny. Une femme handicapée moteur n’a pu embarquer dans l’un des avions de la compagnie, pour se rendre aux obsèques de son fils, au motif qu'elle voyageait sans accompagnateur.

L’affaire démarre en 2009. La plaignante, Christelle Cejuela , en fauteuil roulant achète un billet sur la compagnie EasyJet afin de se rendre au Portugal pour assister aux obsèques de son fils. Une fois arrivée à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, l’accès au vol lui est refusé « pour des raisons de sécurité », car elle voyageait seule, affirme EasyJet. La passagère s’est alors tournée vers une autre compagnie pour effectuer son voyage, tout en portant plainte contre EasyJet et son sous-traitant Europe Handling, chargé de l’embarquement et de l’enregistrement.

 

Des erreurs répétées

 

Selon Bruno Fay, essayiste et journaliste auteur du livre No low cost, « les compagnies à bas coût ne redoutent pas les procès qu’elles ont intégrés dans leur stratégie ». Ainsi ,le soin apporté au transport des personnes aux "besoins s péciaux" (expression utilisée par le site internet de EasyJet) serait secondaire pour ces compagnies en recherche de rentabilité, selon Bruno Fay. L’auteur ajoute que les compagnies low-cost prévoient ce type d’incidents dans leur modèle économique.  « Les plaintes des consommateurs sont intégrées dans leurs coûts ».

 

EasyJet a déjà été condamné pour des faits semblables. En 2010, Marie-Patricia Hoarau, 39 ans, handicapée moteur avait été débarquée d’un vol Paris-Nice. La compagnie avait été condamnée par la Cour d’appel de Paris à une amende de 50 000 €. « On va travailler pour améliorer notre qualité de service, en particulier auprès des gens en situation de handicap », avait alors indiqué l e directeur d’EasyJet France, François Becchata.