Energie

Les allocataires de l'AAH bénéficient enfin des tarifs sociaux de l'énergie

Les compteurs vont tourner moins vite en 2013 pour les personnes handicapées
Les compteurs vont tourner moins vite en 2013 pour les personnes handicapées

Les bénéficiaires de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) sont éligibles aux tarifs sociaux de l’énergie depuis le 26 décembre dernier. Cela représente une économie de 90 euros en moyenne par an pour les factures EDF et de 200 euros pour les factures GDF.

Pour le Tarif de Première Nécessité (TPN), le plafond des revenus mensuels  était auparavant de 661 euros pour une personne seule. Désormais, il passe à 893 euros. Avec 776,59 euros par mois, un allocataire de l'AAH célibataire peut donc désormais prétendre à ce coup de pouce.

 

Pour obtenir ce tarif,  la démarche est simple.

Il faut dans un premier temps faire valoir ses droits à la CMU (Couverture Maladie Universelle). Les allocataires de l'AAH doivent  alors adresser une demande d'ACS (aide à l’acquisition d’une couverture maladie complémentaire) à leur caisse d'assurance maladie qui a alors deux mois pour faire part de sa décision. Ensuite, les fournisseurs d'électricité informés par les organismes d’assurance maladie adressent à leurs clients une attestation, indiquant qu’ils bénéficient du tarif social.

Pour autant nul n'est tenu de souscrire à une complémentaire santé proposée dans le cadre de l'ACS pour bénéficier de ces tarifs sociaux ; il suffit de justifier des revenus qui « donnent droit » à l'ACS pour avoir l’électricité moins chère.

 

Informations complémentaires : Service-Public