Paralympiques

Athlétisme : Marie-Amélie Le Fur contente du bronze au saut en longueur

Marie-Amélie Le Fur prend son envol
Marie-Amélie Le Fur prend son envol

La recordwoman du monde de la catégorie F44 a réalisé un saut à 5m14 qui lui offre la troisième place. Sans regrets.

Elle n'est pas déçue. Bien au contraire. Contractée lors de ses trois premiers sauts où elle prend la planche d'appel du mauvais pied pour un petit 4m79 au 3e essai, Marie-Amélie Le Fur se libère enfin, sachant qu'elle fait partie des huit meilleures ayant droit à trois chances supplémentaires. Il faut dire que deux catégories de handicap sont mélangées, les amputés tibiales et les fémorales et toutes les performances de ce petit monde sont transformées en points à la table de cotation. Alors, pour rester sur la boîte à récompenses, il faut enfin se libérer, enfin se lâcher. C'est ce qu'elle parvient à faire au 6e essai, en s'envolant à 5m14. Le bronze est acquis. L'argent et l'or sont trop loin. Mais ce n'est pas là le plus important aujourd'hui. La jolie Tourangelle est "enfin" entrée dans la compétition et de belle manière.

 

Marie-Amélie Le Fur : "Je ne suis vraiment pas déçue même si la performance est un peu en-dessous de ce que j'espérais. J'étais stressée et en plus avec ce vent tourbillonnant, je n'ai pas eu de bonnes marques tout de suite et on ne peut toujours être au niveau de son record du monde (5m43). Maintenant, il y a le 100m de ce soir à préparer et cette médaille est le meilleur moyen de le faire".