Paralympiques

Une prothèse haute en couleurs

Le cycliste Jody Cundy avec sa nouvelle prothèse
Le cycliste Jody Cundy avec sa nouvelle prothèse

Pour les Jeux paralympiques de Londres, le cycliste Jody Cundy a eu la drôle idée de « customiser » sa prothèse aux couleurs du drapeau britannique.

A une semaine des Jeux paralympiques, le cycliste anglais Jody Cundy a dévoilé la nouvelle prothèse qu’il portera à Londres. Le design de celle-ci a été fortement influencée par l’Union Jack, le drapeau britannique.  

Une prothèse fantaisie

Au-delà des couleurs, le cycliste anglais a même réservé dix emplacements sur sa prothèse. Un pour chacune des médailles paralympiques et de championnat du monde qu’il a remportées. Une liberté qu’il apprécie tout particulièrement.

 

« Avec tant de restrictions sur les kits et les autres pièces d’équipement, c’est agréable d’avoir un peu de liberté créative et de se démarquer de la foule ».

 

« L’objectif était de créer un design accrocheur et de trouver un moyen d’inclure tous les noms sans distraire trop l’aspect global ».

 

Cinq fois médaillé d’or, l’homme de 33 ans, qui s’entraîne à Manchester dit « avoir adoré transformer sa prothèse » et espère avoir réussi à atteindre son objectif.

 

La réponse, aux Jeux paralympiques le 29 août.