Exploit

Philippe Croizon : la traversée du détroit de Bering commence ce vendredi 17 août

Philippe Croizon et Arnaud
Philippe Croizon et Arnaud

Le nageur veut relier Asie à Amérique pour son quatrième défi intercontinental. Il tente ce vendredi la traversée de 3,5 km entre les îles Grande Diomède (Russie) et Petite Diomède (Alaska-Etats-unis) au milieu du détroit de Béring, avec une eau à 4°C ....

C roizon et son compagnon de nage longue distance Arnaud Chassery, ont été bloqués pendant quatre jours sur la Petite Diomède, d'abord par une tempête, puis par un ouragan, leur interdisant jusqu'à l'approche même du rivage.

 

Même si la tempête s’est calmée depuis jeudi matin (jeudi soir en France), Philippe et son équipe ont décidé de partir ce vendredi 17 août. Mais il leur manque encore une chose : l'autorisation administrative des autorités russes de nager dans leurs eaux territoriales.

De nombreuses contraintes

« Si nous ne la recevons pas à temps », a expliqué Philippe Croizon, « nous partirons de Petite Diomède jusqu'à la ligne de partage des eaux territoriales au milieu du Détroit, toucherons les eaux russes et reviendrons vers notre point de départ ».

 

Si contraints, les deux hommes devraient alors faire une performance sportive supplémentaire, en rallongeant leur parcours de 1,5 km dans une eau à 4°C avec de très forts courants. Jeudi, Philippe Croizon, 46 ans, et Arnaud Chassery, 35 ans, gardaient toujours espoir d’obtenir une accréditation.

L’exploit persiste

"Tant pis si nous ne touchons pas les cailloux de Grande Diomède, a positivé Philippe Croizon. Nous aurons tout de même relié les deux continents en effleurant les eaux russes et le symbole de notre entreprise qui exprime un acte d'égalité et de fraternité entre tous les hommes valides et invalides sera respecté".

 

Depuis quatre mois, Philippe Croizon et son co-équipier Arnaud Chassery ont relié successivement l'Océanie à l'Asie, puis l'Afrique à l'Asie et enfin l'Afrique à l'Europe, dans le cadre de leur projet "Nager au-delà des frontières".