Podcasts - PODIUM

Mercredi 20 Juin 2018

« J’ai fait la bagarre avec un train et j’ai perdu »

Invité : Samou Soumaoro, joueur de basket fauteuil à l'US Créteil, amputé des deux jambes

00:00

Samou Soumaoro au gymnase du Jeu de Paume

 

En 2013, une mauvaise rencontre avec un train lui fait perdre ses deux jambes.


Aujourd’hui, à 26 ans, Samou Soumaoro est un joueur de basket fauteuil au sein du club de l’US Créteil. Peut-être un des plus rapides et athlétiques, son palmarès est encore vierge mais ne devrait pas l’être longtemps à force d’entrainements.

Il nous rencontre à l’abri de la pluie à quelques mètres du gymnase de jeu de Paume où il s’entraine chaque semaine.


Il se confie sur le sport, les entrainements, l’idée d’être pro et la réalité du terrain et du niveau. Il parle aussi de l’envie de continuer à s’amuser, des matchs et des déplacements, et des 3e mi temps.

Mercredi 13 Juin 2018

« J’ai demandé à mon médecin qu’il me casse les hanches &raqu

Invité : Joël Joubert, paraplégique, champion de France d'escrime en 2006, maître d'armes et entraineur de basket fauteuil à l'US Créteil

00:00

Joël Joubert au gymnase de l'US Créteil

 

 

C’est un cours particulier de basket fauteuil que nous offre aujourd’hui Joël Joubert.


Entraineur au sein du club de l’US Créteil, ce sportif de 43 ans, atteint de paraplégie de naissance, nous explique les règles et la pratique de son sport.

En théorie pas évident, en pratique encore moins quand il s’agit de marquer des paniers assis sur un fauteuil ou de se déplacer tout en gérant le ballon et les adversaires…

Ancien athlète de haut niveau, escrimeur accompli devenu par la suite maitre d’armes (personne qui enseigne l’escrime), il pratique le basket fauteuil et délivre ses conseils aux jeunes du club.


Faire un dunk en fauteuil roulant est impossible ? Joël Joubert l’a fait !

Il en parle au micro de Nicolas Baril. Il revient également sur des anecdotes de sa vie, un fauteuil roulant égaré aux Antilles, une lourde opération pour pouvoir s’assoir normalement, et ce qui l’a poussé à tourner la page du haut niveau en escrime.


 

Philippe Katerine s’essaie au basket fauteuil, c’est ici !


 

 

 

 

 

Vendredi 08 Juin 2018

« On passe pas notre vie allongée les sprinteurs ! »

Invité : Nantenin Keïta, championne paralympique du 400m à Rio en 2016, et multiple médaillée en athlétisme.

00:00

Nantenin Keïta à l'INSEP

 

 

Direction l’INSEP à Vincennes à deux pas de Paris, une championne paralympique en sprint nous attend.


Fille du célèbre musicien Salif Keïta, Nantenin Keïta quitte à l’âge de 2 ans le Mali pour la France. Elle amène avec elle dans sa valise son albinisme et sa vue déficiente, mais surtout son enthousiasme et sa volonté de réussir pour devenir une des athlètes phares du groupe France en athlétisme.

Son palmarès parle pour elle. Sa plus belle médaille est peut-être l’or remporté en 2016 à Rio sur le 400m. A Pékin en 2008 et à Londres en 2012 elle rafle l’argent et le bronze. Aux championnats du monde à Doha elle gagne l’or encore une fois sur le 400m.


De retour de blessure, une grosse entorse qui met un peu de temps à partir, la sprinteuse se prépare pour les prochains championnats d’Europe en aout 2018. Elle nous accorde du temps pour parler sport, et surtout pour nous expliquer comment se déroule un entrainement.

Vélo, étirements, gainage, squat… on s’échauffe Nantenin Keïta.


La finale de Nantenin Keïta à Rio en 2016, c’est ici !

Vendredi 01 Juin 2018

« On rencontre des cyclistes avec qui on discute le bout de gras »

Invité : Antoine Moreno, ancien athlète de haut niveau aveugle, pratique le tandem

00:00

Antoine Moreno et son vélo tandem

 

 

C’est au stade de Clerville à Ivry-sur-Seine que nous partons à la rencontre d’Antoine Moreno.


La soixantaine passée, cet ancien athlète de haut niveau a une particularité. En plus d’être à un âge où beaucoup estiment que le sport n’est plus possible, Antoine Moreno est aveugle.

A la fin des années 60, des médecins lui diagnostiquent tardivement une rétinite pigmentaire. En 6 mois à peine il perd la vue.


Aujourd’hui Antoine Moreno est investi à 100% dans le sport. Que ce soit à travers le milieu associatif comme avec l’association Asparathlé qui réunit autour du sport, handicapés et valides. Où  l’association  Vigilance Handicap qui organise des opérations de sensibilisation au handicap à destination des jeunes d’Île-de-France.

Sur le terrain, il continue à pratiquer le sport en loisir : la course, le cani-marche avec son chien Isseo, l’escalade et le cyclisme. En tandem ! Preuve qu’il est possible de faire du vélo et de réaliser des performances, il parcourt en 2003 les 2755km qui séparent Paris de St Pétersbourg.


Alors concrètement, comment faire du vélo quand on est aveugle ? C’est Antoine Moreno qui nous l’explique au micro de Nicolas Baril.

Jeudi 24 Mai 2018

"des bleus, des cicatrices et des doigts cassés !"

Invité : Léane Sorbier, joueuse de basket fauteuil

00:00

Séance de tir avec Leane Sorbier

 

Leane a 14 ans et joue au basket fauteuil au sein du club de l’US Créteil.

Née avec une jambe plus courte que l’autre, la jeune handisportive a choisi de s’entrainer tous les mardis soir avec son équipe. Une équipe mixte composée d’hommes et de femmes, d’âge et de handicaps différents qui se déplacent tous en fauteuil roulant, condition pour pratiquer ce sport.

Pour le reste, les règles sont les mêmes que pour le basket valide.

Bien qu’amateur, le club de l’US Créteil a récemment rencontré la meilleure équipe de France, le club de Meaux. Un match qui n’avait rien d’une partie de plaisir, la différence de niveau s’est fait sentir.

Une défaite amère. Un débrief et des conseils de la part de l’entraineur Joël Joubert plus tard, le message est passé. Discipline, rigueur, vista. Ne rien lâcher, continuer à s’entrainer, à s’amuser, et à jouer ensemble.

Prochain rendez-vous ? Un match à Villiers sur Marnes. L’occasion de jouer et de faire la fête. Avant de souffler et de partir en vacances, il y aura aussi la fête du club le 19 juin. Une journée dédiée au basket fauteuil, avec des animations, des challenges, un match et la nomination du MVP (Most Valuable Player pour le meilleur joueur de la saison).

Leane Sorbier MVP ? Peut-être. En attendant les résultats de l’élection, elle continue d’enchainer les paniers à deux points et à trois points du haut de son fauteuil roulant.


Le basket fauteuil filmé par un drone, c’est ici !

Mercredi 16 Mai 2018

« Quand on ne voit pas on est juste focalisé sur le ballon »

Invité : Rime Taïbi, joueuse de cécifoot au club de St Mandé

00:00

Rime Taïbi à l'entraînement


Rime Taïbi est une jeune joueuse de cécifoot et vient d’intégrer le club de St Mandé.

C’est à l’âge de 15 ans qu’elle perd la vue, après avoir violemment reçu un ballon sur le visage. Elle quitte le Maroc et vient s’installer en France pour être soigné et apprendre à surmonter son handicap.

Véritable pied-de-nez au destin, elle décide également de se mettre au sport. Un sport de balle justement, le cécifoot, alors que rien ne l’y attirait.


« C’est l’envie de faire du sport. C’est ça qui m’a poussée à chercher un sport adapté et il n’y en a pas tellement. Je connaissais déjà le cécifoot, le foot ne m’avait jamais attirée, j’ai essayée quelques séances et ça m’a tellement plu que maintenant j’ai tout le temps hâte de jouer.»


Aujourd’hui elle s’entraine avec le club de St Mandé. Nous la suivons sur le terrain s’exercer à la conduite de balle en présence du directeur du club Julien Zelela, et participer à une séance de tirs au but bien particulière.

Jeudi 10 Mai 2018

« Ça bouge pas assez, c’est pas un sport pour moi ! »

Invité : Manuel de los Santos, amputé de la jambe gauche, champion de golf handisport

00:00

Manuel swingue sur les greens


Il a 19 ans et une carrière de joueur de baseball devant lui mais la vie en décide autrement. En 2003, Manuel de los Santos est victime d’un grave accident de la route et perd une jambe.

Arrivé en France pour être soigné et ré éduqué, le dominicain rencontre sa future femme Elena qui lui soufflera l’idée de se mettre au golf.

Chaque jour, c’est 2000 balles qu’il tape avec ses cannes, sur une jambe, car il ne supporte pas la douleur de porter une prothèse. Manuel de los Santos acquiert rapidement un niveau professionnel. Il étonne ses collègues par sa force de frappe, vestige du baseball. Il impressionne le monde du sport en étant un des meilleurs handigolfeurs européens en 2007 après seulement 2 ans d’entrainements intensifs et une hygiène de vie irréprochable.

Depuis, il s’impose partout. Il remporte  en 2008 le SwedishInvitational Challenge, compétition réservée aux meilleurs handigolfeurs mondiaux et gagne de nombreux opens internationaux. Parallèlement il se confronte aux valides et obtient des résultats satisfaisants.

La suite de sa carrière, Manuel de los Santos l’imagine toujours sur les greens... en tant que professeur. A l’heure où les étudiants révisent avant les examens, lui aussi a le nez dans les bouquins et continue de prodiguer ses conseils aux nombreux joueurs qui viennent au Paris Country Club de St Cloud.


 

Pour suivre Manuel de los Santos en vidéo sur les greens, c’est ici !


Mardi 01 Mai 2018

« Je rentre en chambre d’appel en pleurs…»

Invité : Marie Amélie Lefur, championne en sprint et saut en longueur

00:00

Marie Amélie Lefur


Vivre FM reçoit cette semaine Marie Amélie Lefur.

Après une pause de 2 ans, la jeune sprinteuse et spécialiste du saut en longueur reprend la compétition avec en ligne de mir les championnats d’Europe en aout 2018 ainsi que les jeux paralympiques de Tokyo en 2020.

Amputée sous le genou gauche après un accident de scooter en 2004, Marie Amélie Lefur n’abandonne pas le projet de faire du sport. C’est avec sa prothèse en carbone qu’elle remporte très rapidement les courses et les records. A son palmarès, de nombreuses médailles comme celles qu’elle remporte aux jeux paralympiques de Rio en 2016. Elle gagne deux médailles d’or en saut en longueur et sur le 400m. Et le bronze également sur le 200m.

Au micro de Nicolas Baril, revivez ses plus beaux souvenirs sportifs, ses anecdotes en chambre d’appel et ses entrainements, à travers une journée type dans la peau de la grande championne.


La finale du 400m aux jeux paralympiques de Rio, c’est ici !

 

<123

Podcasts

Logo de l'émission PODIUM

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires

Logo de l'émission À l'asso !

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy