Podcasts - Le grand témoin - Défis du quotidien

Lundi 13 Novembre 2017

Le chant signe pour réunir entendants et malentendants

Invité : Mathilde, chanteuse - Maylis Balyan, artiste malentendante - Emilie Coignon, interprète LSF

00:00

Nous recevons toute la troupe du spectacle Je les signe tous.

Un concert-spectacle à entendre avec les yeux, et écouter avec le coeur.


Mathilde l’avoue sans hésitation : son obsession, c’est le texte ! Les mots, leur musique à eux, leur roulis sur la mélodie, dans sa bouche, mais aussi, surtout, leur sens, les histoires fabuleuses ou parfois terribles qu’ils sont capables de raconter... leur pouvoir fascinant, inégalé ! Et pour Mathilde, bien chanter n’est finalement qu’un truchement pour mener le public jusqu’à la magie de ces mots qu’elle adore.

C’est à l’occasion de sa découverte du Chansigne, et de la poésie absolue de cette expression particulière de la Langue des Signes qu’un feu naît au fond de son coeur : chanter des histoires et les voir chansignées en même temps, pour conter ses histoires à tous, unir entendants, malentendants et sourds pour leur conter aventures et mésaventures, en ouvrant particulièrement aux entendants une porte vers la puissance bouleversante du Chansigne et de la LSF.

A travers Je Les Signe Tous, le concert-spectacle tiré de son premier album Je Les Aime Tous et mêlant aussi des chansons récentes et inédites, Mathilde, accompagnée d’un guitariste et d’un alter-ego chansigneur, dévoile le journal intime d’une âme naïve et pleine d’espoir, voguant à travers les dangereuses contrées de l’amour, celui des autres, mais surtout celui de soi. Une quête du bonheur et de la liberté à travers la musique, qu’on l’entende avec les oreilles ou les yeux, pourvu qu’elle touche au plus profond de l’être.

 

Je les signe tous, un concert-spectacle à écouter avec les yeux, le samedi à 17h au studio Hébertot à Paris 17 - 78 bis Boulevard des Batignolles, jusqu'au 6 janvier, une salle accessible.

Plus d'infos sur www.studiohebertot.com


Mardi 17 Octobre 2017

Maryse Thomelin : "L'hôpital d'aujourd'hui est moins humain"

Invité : Maryse Thomelin qui a été infirmière pendant trente ans

00:00

A la demande de ses proches, Maryse Thomelin a écrit un ouvrage sur ses trente ans de vie professionnelle d'infirmière en milieu hospitalier. Elle nous livre beaucoup d'anecdotes et revient sur les rencontres humaines qui l'ont marquée. Elle n'hésite pas à nous faire partager son ressenti intime. L'auteure fait revivre les services de santé qu'elle a fréquentés, de Versailles à Levalllois-Perret. On découvre aussi la dégradation du système hospitalier. Pour Maryse Thomelin, "l'hôpital devient une entreprise avec des critères de rendement et de profit. Il doit être rentable, ce n'est plus la santé tout azimut."

"Trente ans de carrière", un livre de Maryse Thomelin, paru chez la Compagnie littéraire.

 

 

Lundi 16 Octobre 2017

Noémie Fansten : "Mes problèmes de vision ont influencé ma vie"

Invité : Noémie Fansten est comédienne, scénariste et réalisatrice

00:00

Noémie Fansten publie son premier récit "Le Lion dans la cage- Chronique d'un serpent à lunettes". Elle écrit :"Toute petite, je me mets à loucher. Mon œil droit a une furieuse envie de se rapprocher de mon nez qui, apparemment, l'intéresse beaucoup. Et il y arrive très bien. Alors, chacun de mes yeux regarde dans une direction différente, et un œil dit merde à l'autre. Comment savoir qu'on voit différemment quand on ne sait pas comment les autres voient ?". Noémie est affublée d'un fort strabisme et d'une synesthésie (elle associe des couleurs aux sons, entre autre), et doit faire face au regard des autres et aux moqueries. Aujourd'hui, après une opération, elle peut vivre sans lunettes et c'est pour elle une renaissance. Elle revient sur son parcours.

 

"Le Lion dans la cage - Chronique d'un serpent à lunettes", de Noémie Fansten, aux Editions Michalon

 

 


Mardi 10 Octobre 2017

Bachir Kerroumi : "Ne cessez jamais de cultiver votre différence"

Invité : Bachir Kerroumi, économiste et écrivain

00:00

Bachir Kerroumi était un immigré maghrébin et a perdu la vue à l'âge de 18 ans, mais il a surmonté ce double handicap. Il est aujourd'hui économiste à la Mairie de Paris et chercheur associé au Conservatoire des Arts et Métiers. Il est aussi centure noir de judo. Dans son livre "Le miroir de l'exil", il écrit : "nous sommes tous des exilés, de quelque part, de quelque chose, ou de soi-même." Il s'indigne aussi que les personnes handicapées n'aient pas accès à l'emploi. Son ouvrage regorge d'anectodes. Bachir Kerroumi parle notamment de ses virées en boîte de nuit et raconte ses rencontres, y compris amoureuses. Il délivre un message d'espoir qui peut tous nous toucher.

"Le miroir de l'exil" de Bachir Kerroumi, paru aux Editions Complicités

 

Lundi 02 Octobre 2017

Colette Roumanoff : "Rire pour surmonter Alzheimer, c'est essentiel!"

Invité : Colette Roumanoff, auteur de théâtre, metteur en scène

00:00

A l’annonce du diagnostic de la maladie d’Alzheimer de son mari, Colette Roumanoff a cherché sur internet des renseignements. Elle n’a trouvé que des informations désespérantes. Confrontée à de situations étranges et bizarres, elle a compris peu à peu qu’on pouvait trouver des moyens d’apprivoiser la maladie, de la contourner, de vivre avec et surtout d’éviter les pièges où il est si facile de tomber.

 

En 2009, le Docteur Drunat, qui soignait son mari, leur a demandé de témoigner devant des étudiants et des soignants. Un résumé de dix minutes de ce témoignage (Peut-on vivre heureux avec Alzheimer ?) a été mis sur Dailymotion. Ensuite Colette a été invitée à intervenir sur le sujet.

On lui demande alors : « Comment vous faites ? » Voyant que les explications qui sont nécessaires ne sont pas suffisantes, elle a eu avec sa fille Valérie, l’idée d’écrire une pièce de théâtre qui pourrait montrer les situations critiques et les manières d’y faire face. La pièce, construite comme du théâtre de boulevard avec des personnages hauts en couleur, reproduit fidèlement des situations vécues et propose des modèles de comportements. 

 

La confusionite se joue au Théâtre Fontaine à Paris. Prochaines représentations mercredi 1er novembre à 14h / lundi 4 décembre à 19h30 / mardi 5 décembre à 14h

www.laconfusionite.com


Lundi 19 Juin 2017

00:00

Marine de Nicola est une fille normale avec un destin étrange. Propulsée star de la chanson en Chine, aprés avoir gagné un télé-crochet devant 100 millions de téléspectateurs, elle est frappée subitement par la maladie, un an plus tard. De retour en France, la jeune Toulousaine doit lutter contre le cancer. Mais face aux épreuves, la chanteuse trouve enfin sa véritable voie. 


Extrait de son livre : "Le baiser de l'Ouragan", publié aux éditions Ring

 

"Depuis que j’ai mis les pieds en Chine et rencontré ce mystérieux producteur au coin de la rue, tout me sourit. Je n’aurais jamais imaginé pouvoir gagner le télé-crochet le plus regardé du pays ni devenir une chanteuse à succès. Je n’ai pas compris comment c’est arrivé. Peut-être la Chine et sa magie. Ou peut-être grâce aux valises de billets de sa mafia. Moi, c’est Marine. Mon nom chinois, c’est Momo. J’ai 24 ans et je suis une célébrité de l’autre côté de la terre. Jusqu’au jour où tout bascule. Sur scène, je m’évanouis. Et au sommet de la gloire, je découvre que je suis atteinte d’un cancer. Je quitte les plateaux de télévision pour être propulsée dans un nouveau monde. Celui de l’hôpital en France, où l’on m’annonce une mort quasi-certaine. Effondrée, je dois me battre pour survivre. Comment la vie a-t-elle pu me trahir à ce point ? Dois-je abandonner ma longue chevelure et cette histoire folle pour tenter de sauver ma peau? Et si je ne m’en sortais pas? Mon compagnon m’attend là-bas, mais pour combien de temps ? Au fil des jours, mon corps s’affaiblit et paradoxalement, une énergie nouvelle me porte. La chanteuse est toujours là et part à la recherche de sa voix véritable. Pendant cette longue bataille, la peur de l’issue fatale a laissé entrer une lumière. La souffrance s’est muée en quête. La mort a réveillé ma vie. Ceci est mon histoire. Et elle peut bien changer votre regard sur la vôtre."

Mardi 13 Juin 2017

Nellie Zordan : "Ma bouche est tordue et alors?"

Invité : Nellie Zordan, écrivaine

00:00

Auteure-poète amoureuse de la vie et des mots, Nellie Zordan est née en 1980, à Lyon. A 12 ans, une opération au cerveau lui laisse une paralysie faciale et des douleurs chroniques et rebelles. "Ma bouche tordue" (paru au Manuscrit en nov. 2006, sous le nom de Nellie Zordan) retrace ce chemin de vie dans un mélange de textes, poèmes et extraits de journaux intimes. Avant cela, elle gagne le 1er concours de poésie de Miribel (1995), puis suivent 3 années d'atelier d'écriture pour adulte (Les écrivants, Lyon). Depuis, elle se consacre avec bonheur au travail d'écrivain/artiste (collages poétiques).  Son univers sur la toile : http://norlane-deliz.blogspot.fr


autres publications : "La voleuse" (éd.du Poutant, 2015) romain

"Dire ma terre" (Le jardin de la Rose bleue, 2015), poésie

"Le coeur capitaine d'une funambule" (2010), poésie illustrée

"Cajolerie aguicheuses" (ed.Le Manuscrit.2009), poésie érotique



 

Lundi 12 Juin 2017

Jean-Luc Romero-Michel : "Le SIDA ne devrait plus être stigmatisé"

Invité : Jean-Luc Romero-Michel, homme politique, militant

00:00

Jean-Luc Romero est le seul élu politique à avoir osé révéler sa séropositivité. Hasard plein de sens et de symbole, il prenait son 1er traitement - l'AZT - le 1er décembre 1987, aujourd'hui déclaré Journée mondiale de la lutte contre le sida. Dans son nouveau livre, il raconte 30 ans de vie avec le VIH - 30 ans de hauts et de bas, 30 ans de lutte contre la maladie, les traitements et les effets secondaires. Après avoir révélé sa séropositivité en 2002, il a fait de ce combat individuel un combat collectif contre le sida, mais aussi pour le droit de mourir dans la dignité. Marié depuis 2013, il montre ainsi que tous ses combats politiques et militants sont liés et complémentaires.   "SurVivant" est le témoignage sans tabous d'un militant, élu, gay et séropositif, et son regard sur l'histoire sociale, médicale et politique de cete pandémie qui a tué plus de 40 millions de femmes, d'hommes et d'enfants.  

Jean-Luc Romero est conseiller régional d'Île-de-France et maire-adjoint du XIIe (Paris). Activiste contre le sida et pour les droits des gays, président d'ELCS et de l'ADMD, il a notamment publié Virus de vie, Homopoliticus et Ma mort m'appartient (Michalon, 2015).


SurVivant! de Jean-Luc Romero-Michel, publié aux éditions Michalon 







<123...737475

Podcasts

Logo de l'émission Ça des méninges !

Logo de l'émission Ça des méninges !

Logo de l'émission Au plus près de la recherche

Logo de l'émission Les petites histoires