Elections, quelle campagne pour les personnes handicapées mentales ?

Dans un communiqué, L’Unapei, la principale association dans le domaine du handicap mental,  dénonce « le manque de considération des candidats à l’élection présidentielle envers leurs 700 000 concitoyens handicapés mentaux »

L’Unapei a demandé aux candidats à l’élection présidentielle de s’adresser aux personnes handicapées mentales en enregistrant une vidéo et ainsi de se rendre accessibles à ces électeurs potentiels. L’assocaition s’interroge : « Peut-être ne savent-ils pas que les personnes handicapées mentales ont le droit de vote ? »

L’Unapei est choquée par ce manque de considération. Bien qu’ayant reçu des réponses écrites de Jean-Luc Mélenchon, Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, François Hollande et Nicolas Sarkozy, à ce jour, seule Marine Le Pen s’adresse en vidéo aux personnes handicapées mentales.

Depuis la réforme de la protection juridique de 2007, toutes les personnes handicapées mentales ont le droit de vote. Malgré les mesures prévues par la loi et le code électoral, les personnes déficientes intellectuelles ne peuvent toujours pas s’informer, se forger une opinion et faire leur choix car les informations, les programmes et les discours ne leur sont pas accessibles. L’Unapei a interpellé l’ensemble des candidats pour qu’une information « facile à comprendre » soit diffusée lors de cette année électorale décisive. L’Unapei a proposé aux candidats de réaliser une vidéo pour présenter leurs engagements à destination des personnes handicapées mentales et leurs familles. Vidéos destinées à être publiées sur 2012.un2012.unapei.orgapei.org, site Internet accessible aux personnes handicapées mentales qui leur permet de mieux s’informer sur les élections.

Thèmes WordPress - WordPress tuto