Infos

Accueil > Toutes les infos > Politique

Mercredi 28 Mars 2018 - 16h23

Autisme

Autisme : Emmanuel Macron lancera sa « stratégie » la semaine prochaine

Le Président de la République lui-même devrait annoncer vendredi 6 avril la stratégie de l’état sur l'autisme. Emmanuel Macron, mais aussi le Premier Ministre seront aux avant-postes pour fixer le cap d’une stratégie pour les enfants et les adultes autistes. La stratégie place l’autisme au sein des « Troubles du neuro-développement ».

Le président lancera la stratégie nationale pour l'autisme le 6 avril
Le président lancera la stratégie nationale pour l'autisme le 6 avril

Emmanuel Macron avait lancé la concertation dès le 6 juillet dernier à l’Elysée pour la préparation du quatrième plan autisme. Cette semaine, à quelques jours de la journée mondiale, le chef de l’état présentera non pas un « plan » mais une « stratégie » nationale en matière d’autisme pour les années à venir. Cette "stratégie" devrait permettre de développer des solutions dans tous les domaines de l'action publique.

Edouard Philippe a réuni les ministres concernés par l'autisme : education, emploi, santé,...

Ces jours-ci, le Premier Ministre a réuni les principaux membres du gouvernement concernés par le lancement de cette stratégie. Les ministres de la santé et du handicap (Agnès Buzyn et Sophie Cluzel) sont bien sûr aux avant-postes pour ce chantier, mais Édouard Philippe a aussi mobilisé l’Education nationale, (Jean-Michel Blanquer), l’Enseignement supérieur (Frédéric Vidal) ou l’Emploi (Muriel Pénicault). Objectif : déployer une stratégie transversale sur l’ensemble de l’action publique.

Mais le gouvernement veut aussi changer d’approche et inclure l’autisme « au sein des troubles neuro-développementaux ». Claire Compagnon, l'Inspectrice des Affaires Sociales (IGAS) qui pilote la concertation explique chez nos confrères d'Hospimedia qu'il s'agit "d'ouvrir la problématique". La future stratégie prendra donc aussi en compte d’autres types de handicaps. Lesquels ? Pour le moment on ne le sait pas.

Les associations dans l'expectative

Du coté des associations, on attend des réponses pour les personnes autistes les moins autonomes. Le changement de l’intitulé de « plan » en « stratégie » inquiète les associations qui ont peur que les moyens ne soient pas mis en œuvre pour la création de places en établissements pour ces personnes qui sont encore trop souvent « sans solution ». « Les autistes sévères ne pourront pas intégrer les entreprises » rappelle, moqueur, un responsable associatif. Sur Facebook, la Présidente de l’association Autisme France ne cache pas son amertume. Danièle Langloys s’adresse aux familles : « vous n'aurez pas de plan 4 mais une vague stratégie autismes (au pluriel) et troubles neuro-développementaux dont on ne nous a pas expliqué les fondements scientifiques. (…)  Donc pas de plan 4. Nous ne devons pas le mériter. »

Vincent Lochmann Rezki Mammar

Commentaires

Autisme : Emmanuel Macron lancera sa « stratégie » la semaine prochaine

Podcasts

Logo de l'émission Les spécialistes - Emploi et  handicap

Logo de l'émission L'invité de la rédaction

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires