Infos

Accueil > Toutes les infos > Culture

Jeudi 08 Mars 2018 - 11h18

Cinéma

Elle a appris à Alexandra Lamy à jouer au tennis fauteuil

Si l’actrice principale de Tout le monde debout réussit à pratiquer le tennis en fauteuil, c’est le résultat d’un entraînement au contact d’une grande sportive de cette discipline. Emmanuelle Morch raconte sa rencontre avec la comédienne.

Emmanuelle Morch et Alexandra Lamy lors d'un entraînement sur un terrain de tennis
Emmanuelle Morch et Alexandra Lamy lors d'un entraînement sur un terrain de tennis

Une actrice valide dans la peau d’un personnage en fauteuil, c’est la performance réussie par Alexandra Lamy dans Tout le monde debout, dans les salles le 14 mars. L’actrice s’est entraînée avec un fauteuil de ville pour être à l’aise dans le rôle d’une femme paraplégique, Florence. Pour les scènes de tennis handisport la comédienne a été coachée par Emmanuelle Morch, celle qui a représenté la France aux Jeux paralympiques de Rio.

La rencontre entre les deux femmes a eu lieu en mars 2017. La production de Tout le monde debout contacte la fédération française de tennis, elle cherche une doublure pour remplacer l’actrice sur les cours de tennis. Emmanuelle Morch se souvient du premier jour où elle a vu Alexandra Lamy : « Je l’ai rencontrée, on s’est rendu compte qu’au niveau carrure ça ne correspondait pas et que ce serait compliqué de la doubler. Ils m’ont demandé de lui donner quelques conseils pour commencer à jouer et que ce soit crédible. ».

Emmanuelle Morch, Alexandra Lamy et Franck Dubosc devant l'affiche du film Tout le monde debout

La comédienne s’est prise au jeu et a progressé sur le terrain en quelques semaines. Les deux femmes ont travaillé ensemble durant cinq ou six séances, la sportive est impressionnée par les progrès de son élève qui a assimilé les bases d’un sport qui désoriente toujours les valides, désorientés par l'idée de tenir une raquette tout en conduisant un fauteuil. « Physiquement, c’est quelque chose qui peut être difficile au niveau musculaire parce que les bras ne sont pas habitués à faire ça toute la journée et encore moins au tennis dans un fauteuil. Cela a été un apprentissage pour elle ». Le tennis en fauteuil est surtout une affaire de rythme, il faut éviter de s’arrêter car l’élan permet de se déplacer plus simplement et de se concentrer sur le jeu.

Outre son rôle de coach, la joueuse a eu des échanges avec Franck Dubosc, le réalisateur du film : « Il m’avait demandé de lire le scénario et de lui dire si certaines scènes pouvaient être crédibles pour des personnes en fauteuil ou si elles pouvaient être mal perçues. » précise Emmanuelle Morch. La joueuse de tennis a revu Alexandra Lamy pour l’avant-première du film : « Ca me fait bizarre de voir que maintenant elle me connaît et m’appelle par mon prénom et on peut discuter de plein de sujets » confie la sportive.

Rezki Mammar

Commentaires

Elle a appris à Alexandra Lamy à jouer au tennis fauteuil

Podcasts