Infos

Accueil > Toutes les infos > Santé

Jeudi 04 Janvier 2018 - 11h07

Autisme, Etats-Unis

Le nombre de personnes autistes n'augmente plus aux Etats-Unis

Publiée le 2 janvier dans le "Journal of the American Medical Association" (JAMA), une étude révèle un plafonnement de l'augmentation des Troubles du Spectres de l’Autisme (TSA) aux Etats-Unis. Ils avaient triplé depuis le début des années 2000.

En France, 1 naissance sur 100 est touchée par le TSA
En France, 1 naissance sur 100 est touchée par le TSA

1 enfant sur 47 souffrirait d’autisme aux Etats-Unis


Selon les chercheurs de l’université de l’Iowa, qui publient le Journal of the American Association (JAMA), le pourcentage de personnes autistes dans la population américaine stage depuis 2014. Les scientifiques, dont les travaux ont été menés auprès des parents de 30 502 enfants et adolescents, constatent que le taux du trouble autistique était de 2,24% en 2014, de 2,41% en 2015 et de 2,58% en 2016. Une augmentation minime par rapport à l’accroissement spectaculaire enregistrée au début des années 2000.

 

Plusieurs enquêtes internationales pointaient en effet une hausse des TSA sur la période 2000-2010, période durant laquelle le taux avait plus que doublé, passant de 0,67% à 1,47%. Or le JAMA révèle un plafonnement de la fréquence des TSA. Aujourd’hui, le taux de personnes autistes se serait stabilisé aux Etats-Unis avec un enfant sur 47 qui souffrirait en moyenne d'autisme.

 

Une tendance au plafonnement


S’ils sont plus élevés que ceux de l’Autism and Developmental Disabilities Monitoring (ADDM) – dont l’étude de 2012 montrait que le taux de TSA plafonnait à 1,47% – ces résultats confirment cependant bien la tendance au plafonnement de l'augmentation de prévalence des TSA. La différence de méthodologie expliquerait cet écart de résultats. Notamment en ce qui concerne la population étudiée, plus "représentative au niveau national" et basée sur du "déclaratif des parents" en termes de diagnostic dans l'étude du JAMA, tandis que l'ADDM aurait privilégié "des sites sélectionnés" et des diagnostics cliniques.

 

Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) avaient également constaté un plafonnement du taux d'autisme aux Etats-Unis en 2016, jugeant toutefois qu'il "était trop tôt pour déterminer si la prévalence de l'autisme commençait ou pas à se stabiliser". Il semblerait aujourd’hui qu’il n’y ait plus de raison de douter.

 

 

Bryan Ferreira

A lire également

Commentaires

Le nombre de personnes autistes n'augmente plus aux Etats-Unis

Podcasts

Logo de l'émission L'invité de la rédaction

Logo de l'émission Les spécialistes - Emploi et  handicap