Infos

Accueil > Toutes les infos > Santé

Jeudi 03 Août 2017 - 15h53

Déficience visuelle

Le nombre de déficients visuels pourrait tripler d'ici 2050

Les déficients visuels étaient 217 millions en 2015. Selon une étude publiée dans la revue britannique "The Lancet Global Health", le nombre de personnes malvoyantes pourrait tripler d'ici 2050 en raison du vieillissement de la population.

Crédit photo : Angélica Martinez
Crédit photo : Angélica Martinez

217 millions. C'est le nombre de défiencients visuels qu'il y avait dans le monde en 2015. Et selon la revue britannique The Lancet Global Health, ce nombre pourrait tripler d'ici 2050.

Plus de 500 milions de personnes touchées par une déficience visuelle en 2050

588 millions de personnes seraient touchées par une déficience visuelle en 2050. L'étude publiée en ligne le mercredi 2 août et réalisée dans 188 pays, relate également que si 36 millions de personnes étaient aveugles en 2015, 115 millions d'individus pourraient être atteints de cécité en 2050.

Ces estimations sont issues d'une vaste étude internationale réalisée par l'ophtalmologiste britannique Rupert Bourne qui enseigne à l'Université Anglia Ruskin au Royaume-Uni. Et en réunissant plusieurs études réalisées entre 1980 et 2015, le Professeur a constaté qu'en 2015, il y avait 35% de déficients visuels ou modérés de plus qu'en 1990. Pour calculer l'évolution du nombre d'aveugles et de déficients visuels entre 1990 et 2050, le Professeur Bourne et ses collègues ont appliqué un modèle mathématique a des données. Les chercheurs distinguent sur ce graphique, les individus déficients visuels (rose) des personnes aveugles (bleu).

 

La hausse du nombre d'aveugles est représentée en bleu tandis que celle du nombre de déficients visuels est représentée en rouge

Ces statistiques ne tiennent compte que des individus ne bénéficiant pas de correction visuelle adaptée. Pour faire la distinction entre cécité et déficience visuelle, l'OMS précise que la cécité est une acuité visuelle inférience à 1/20 ou un champ de vision se limitant à 10° tandis que la déficience visuelle sévère correspond à une acuité visuelle 1/20 et 1/10 ou 1/10 et 3,3/10 pour une déficience modérée.

Cause principale : le vieillissement de la population

Cette étude démontre qu'entre 1990 et 2015, "la prévalence globale de la cécité a diminué 0,75% à 0,48%, tandis que le taux de déficience visuelle modérée à sévère s'est réduite de 3,83% à 2,90". Si cette évolution est positive, c'est parce qu'elle est attribuée à l'amélioration du niveau de vie, aux programmes de santé publique, au développement de traitements tels que la chirurgie de la cataracte ainsi qu'a à un meilleur accès aux services d'ophtalmologie.

Mais alors si le nombre d'aveugles et de déficients visuels risque de tripler d'ici 2050, c'est en raison du vieillissement de la population. Les auteurs précisent : La plupart des déficiences visuelles étant liées à l'âge, à mesure que la population continue à croître et à vieillir, le nombre de personnes concernées à augmenté dans le monde."

De fortes disparités géographiques

L'étude souligne également de fortes disparités géographiques. Ainsi, les pays à faibles revenus d'Afrique subsaharienne et d'Asie sont les plus touchés. Par exemple, on recense 1,98% d'aveugles en  Afghanistan et 1,86% en Ethiopie contre 0,8% en Islande, en Belgique ou au Danemark. En France, on estime cette proportion à 0,14%.

Autre information : les femmes sont également plus concernées que les hommes puisqu'elles représentent 56% du total des personnes aveugles et 55% des déficients visuels.

Clarisse Dutillie

A lire également

Commentaires

Le nombre de déficients visuels pourrait tripler d'ici 2050

Podcasts

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission Mon action solidaire

Logo de l'émission Mon action solidaire