Infos

Accueil > Toutes les infos > Culture

Mercredi 17 Mai 2017 - 07h12

Cinéma

Quand le handicap s'invite au Festival de Cannes

Le gotha du cinéma mondial a rendez-vous du 17 au 28 mai sur la Côte d’Azur pour la 70e édition du Festival de Cannes. Douze films sont en compétitions pour la Palme d’or, parmi eux trois long-métrages abordent des thèmes liés au handicap.

En 2017 se tient la 70e édition du festival de Cannes
En 2017 se tient la 70e édition du festival de Cannes

L’amant double de François Ozon, l’histoire d’une jeune femme fragile et dépressive

Chloé, une jeune femme dépressive, jouée par Marine Vacth, décide d’entreprendre une psychothérapie pour en sortir. Très vite elle tombe amoureuse de son psy Paul, campé par Jérémie Rénier. Quelques mois après leur rencontre, le couple se marie et emménage ensemble. La jeune femme se rend alors compte que son mari lui a caché une partie de son identité. De l'amour, du sexe et des mensonges au programme de l’Amant double un thriller psychologique signé François Ozon qui devrait défrayer la chronique sur la Croisette. 

 

Wonderstuck de Todd Haynes, le périple de deux enfants sourds à New-York

Le film nous conte l'histoire de deux enfants, tous deux sourds, à différentes époques. Rose en 1927, une enfant sourde muette et surprotégée par sa mère. Elle décide de fuguer et se rend à New-York pour rencontrer son idôle... une actrice de cinéma. L’autre histoire se déroule en 1977 avec Ben, lui aussi atteint de surdité.  Même si leurs destins ne semblent pas liés, ils sont tous deux connectés par un mystère en attente de résolution. Habitué des scénarios originaux, Todd Haynes revient à Cannes pour la troisième fois, et adapte sur grand écran Wonderstruck un roman illustré écrit par Brian Selznick, l’auteur de L’invention d’Hugo Cabret. 

 

Radiance de Naomi Kawase, la romance entre une audio-descriptrice et un photographe condamné à perdre la vue

Misako aime décrire les objets, les sentiments et le monde qui l’entoure. Son métier d’audiodescriptrice de films représente beaucoup pour elle. Lors d’une projection elle fait la rencontre de Misaya, un photographe dont la vue se détériore au fil des jours. Nait alors entre les deux protagonistes des sentiments forts entre un homme condamné à l’obscurité et une femme à la quête perpétuelle de lumière. Une comédie romantique qui fait la part belle à la complémentarité et au lien unissant les deux personnages du film.

 

A noter qu'aucun film traitant du handicap n'a été retenu dans les autres catégories du Festival de Cannes. 

Désiré Teivao

Commentaires

Quand le handicap s'invite au Festival de Cannes

Podcasts

Logo de l'émission Au plus près de la recherche

Logo de l'émission Les spécialistes - Emploi et  handicap

Logo de l'émission L'invité de la rédaction

Logo de l'émission À l'asso !